Folioscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Folioscope photographique

Un folioscope, ou feuilletoscope, est un livret de dessins animés ou de photogrammes cinématographiques qui, feuilleté rapidement, permet la synthèse du mouvement par la persistance rétinienne et l'effet phi.

En 1868 L'anglais John Barnes Linnett a déposé un brevet de cette invention sous le nom de Kinéographe[1].

Les premiers Folioscopes francais d´un fabricant de jouets, Charles Auguste Watilliaux, apparaissent en 1896 sur le marché. D´autres fabricants notables de flip books au debut du XXe siècle sont Léon Gaumont, Max Skladanowsky, Léon Beaulieu et la Mutoscope & Biograph Co.[2]

C'est un des jouets optiques qui ont précédé et accompagné l'invention du cinéma.

On peut aisément créer un folioscope en dessinant une séquence animée sur chacune des feuilles d'un cahier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) flipbook.info 6400 folioscopes de 1882 à nos jours: dossier documentaire, collection, blog sur les flipbooks.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Frizot, La chronophotographie, avant le cinématographe: temps, photographie et mouvement autour de E.-J. Marey, catalogue de l'exposition à la chapelle de l'Oratoire, Beaune, Côte-d'Or, 27 mai-3 septembre 1984, édité par l'Association des amis de Marey, 1984
  2. Wiebke K. Fölsch, Buch Film Kinetiks, Zur Vor- und Frühgeschichte von Daumenkino, Mutoskop & Co." (Livre Film Cinétique, Préhistoire du flip book, mutoscope & co.), editeur: Freie Universität Berlin, 2011, (ISBN 978-3-929-619-64-5)