Fluorure de strontium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fluorure de strontium
CaF2 polyhedra.png
__ Sr2+     __ F-
Structure du fluorure de strontium
Identification
No CAS 7783-48-4
No EINECS 232-000-3
Apparence Solide cristallin blanc brillant
Propriétés chimiques
Formule brute F2SrSrF2
Masse molaire[1] 125,62 ± 0,01 g/mol
F 30,25 %, Sr 69,75 %,
Propriétés physiques
fusion 1 477 °C
ébullition 2 460 °C
Solubilité 0,39 g·l-1 dans l'eau
Masse volumique 4 240 kg·m-3
Cristallographie
Symbole de Pearson cF12\, [2]
Classe cristalline ou groupe d’espace Fm3m (n°225) [2]
Strukturbericht C1[2]
Structure type CaF2 [2]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le fluorure de strontium est un composé chimique de formule SrF2. C'est un solide blanc brillant de structure cristalline semblable à celle de la fluorite. Il fond à 1 477 °C et bout à 2 460 °C. Il est irritant pour la peau et les yeux, et est nocif lorsqu'il est inhalé ou absorbé.

On prépare le SrF2 en faisant réagir du fluor F2 avec du chlorure de strontium SrCl2, ou par action de l'acide fluorhydrique HCl sur le carbonate de strontium SrCO3.

Le SrF2 est transparent pour les longueurs d'onde comprises entre 150 nm dans l'ultraviolet et 11 µm dans l'infrarouge, ce qui lui vaut certaines applications comme revêtement optique sur des lentilles ainsi que sur le cristal d'appareils de mesure de thermoluminescence.

Le fluorure de strontium 90 a été utilisé en URSS et en Russie comme vecteur de radioisotope dans des générateurs thermoélectriques à radioisotope meilleur marché qu'avec le plutonium 239.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c et d « The Fluorite (C1) Structure », sur http://cst-www.nrl.navy.mil/ (consulté le 17 décembre 2009)