Fluctuat nec mergitur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fluctuat.
La devise inscrite dans les ornements extérieurs du blason de Paris.

Fluctuat nec mergitur est une locution latine signifiant « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas. »[1], devise de Paris, capitale de la France.

La devise accompagne le navire représenté sur le blason de Paris, symbole de la puissante corporation des Nautes (Marchands de l'eau) à l'époque antique de la ville[2]. Elle pourrait se comprendre comme : « Paris, malgré le temps et les adversités de toutes sortes, est toujours indestructible ».

Elle apparaît sur des jetons dès la fin du XVIe siècle, mais n'est pour la ville, jusqu'à la Révolution, qu'une devise parmi d'autres[2]. Elle est rendue officielle par un arrêté du 24 novembre 1853 du baron Haussmann, alors préfet de la Seine[3].

Georges Brassens utilise cette locution pour désigner le bateau Les Copains d'abord dans la chanson et l'album du même nom. Dans un autre registre, le groupe de rap 1995 sort en 2012 une chanson intitulée Flotte mais jamais ne sombre, sur l'album Paris Sud Minute.

Elle est inscrite sur les plaques des coiffes des gardes républicains et sur le casque de tradition des Pompiers de Paris .

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Petit Larousse - La traduction « Il flotte mais ne sombre pas » serait quelque peu tautologique et ferait perdre son sens à la devise ; fluctuat ne signifie pas ici « il flotte » au sens courant, mais « il fluctue », « il est agité », « il est bousculé ». Voir la Liste de locutions latines
  2. a et b Henri Tausin, Les Devises des villes de France : Leur origine, leur historique, avec les descriptions des armoiries, Paris, Honoré Champion,‎ 1914, 428 p. (lire en ligne), p. 128–130.
  3. Philippe Lefrançois, Paris à travers les siècles, Calmann-Lévy,‎ 1948, p. 38.

Articles connexes[modifier | modifier le code]