Flossenbürg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flossenbürg
Flossenbürg
Blason de Flossenbürg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haut-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Neutstadt-an-der-Waldnaab
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
16
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Johann Kick SPD
Code postal 92696
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 3 74 122
Indicatif téléphonique +49-9603 et -9636
Immatriculation NEW
Démographie
Population 1 749 hab. (décembre 2006)
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 44′ 09″ N 12° 20′ 55″ E / 49.735833, 12.348611 ()49° 44′ 09″ Nord 12° 20′ 55″ Est / 49.735833, 12.348611 ()  
Altitude 644 m
Superficie 2 326 ha = 23,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Flossenbürg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Flossenbürg
Liens
Site web www.flossenbuerg.de/gemeinde/index.htm

Flossenbürg est une ville d'Allemagne située dans le Haut-Palatinat en Bavière, près de la frontière tchèque (arrondissement de Neustadt-an-der-Waldnaab).

Histoire[modifier | modifier le code]

Citée pour la première fois en 948, c'est un lieu de vacances dans la partie de forêt allemande (Oberpfälzer Wald) qui jouxte la forêt de Bohême tchèque près de la ville de Lesná. C'était autrefois une forteresse appartenanant à la famille des Hohenstaufen. Flossenbürg fit ensuite partie du duché de Neuburg-Sulzbach, puis rattaché en 1777 à la juridiction de Floß de la principauté de Bavière. La commune actuelle fut instaurée en 1818.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Ruine de la forteresse de Flossenbürg

Architecture[modifier | modifier le code]

Ruine de la forteresse.

Divers[modifier | modifier le code]

Flossenbürg est connue pour ses gisements de granite. De nombreuses carrières peuvent être visitées (voir aussi Kirchenlamitz. C'est ici que de nombreux priosonniers des camps taillèrent les pierres qui servirent à ériger les bâtiments monumentaux du "centre de congrès du parti" (Reichsparteitag) de Nuremberg.

Le camp de concentration[modifier | modifier le code]

Dès avril 1938, un Kommando venu du camp de Dachau, commence l’édification d'un camp de concentration. Le camp est situé à 800 m d’altitude au cœur d’une forêt, dans l’Oberpfalz (Haut-Palatinat bavarois), loin de toute grande ville. Le premier occupant fut un Allemand immatriculé 1 le 3 mai 1938.

De sa construction à sa destruction en avril 1945, près de 96 000 prisonniers y transitèrent dont 30 000 y trouvèrent la mort. Le 23 avril 1945, la 90e Division d'infanterie de la 3e Armée américaine le prit sans résistance[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]