Floris Adriaan van Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Floris.
Floris Adriaan van Hall
Image illustrative de l'article Floris Adriaan van Hall
Fonctions
4e et 7e Président du Conseil des ministres des Pays-Bas
19 avril 18531er juillet 1856
Monarque Guillaume III
Prédécesseur Johan Rudolf Thorbecke
Successeur Justinus van der Brugghen
23 février 186014 mars 1861
Monarque Guillaume III
Prédécesseur Jan Jacob Rochussen
Successeur Jacob van Zuylen van Nijevelt
Biographie
Date de naissance 15 mai 1791
Lieu de naissance Amsterdam
Date de décès 29 mars 1866 (à 74 ans)
Lieu de décès Drapeau : Pays-Bas La Haye
Nationalité néerlandaise
Parti politique Indépendant
Conjoint Alida Paulina Bondt (†1845)
Henriëtte Maria Jeanne barones Schimmelpenninck van der Oye
Religion Église réformée néerlandaise

Floris Adriaan van Hall
Chefs du gouvernement des Pays-Bas

Floris Adriaan baron van Hall, né à Amsterdam le 15 mai 1791 et mort à La Haye le 29 mars 1866, fut un important homme d'État néerlandais du milieu du XIXe siècle. En tant que représentant modéré des milieux de commerce et bancaire d'Amsterdam, il a joué en tant qu'homme politique habile un rôle important aussi bien avant qu'après 1848.

Il étudia le droit à Amsterdam et Leyde, passa son doctorat dans cette dernière ville et s'établit en tant qu'avocat dans sa ville natale. Il y exerça jusqu'en 1842, lorsque Guillaume II le nomma d'abord ministre de la justice à la suite Cornelis Van Maanen, puis un an plus tard ministre des finances. Dans cette dernière fonction, il assainit en 1844 les finances de l'État grâce à un emprunt obligataire « volontaire ».

À partir de 1849, il fut membre de la seconde Chambre des États généraux, jusqu'à ce qu'il succède en 1853 à Johan Rudolf Thorbecke en tant que chef du gouvernement dans le cabinet Van Hall/Donker Curtius. Il parvint à calmer les consciences après le Mouvement d'avril (Aprilbeweging).

Il fut élevé au titre de baron en 1856 par Guillaume III.

En 1860, il dirige de nouveau un gouvernement, le cabinet Van Hall/Van Heemstra.

Il refusa une nomination au poste de gouverneur général des Indes orientales néerlandaises.