Florin Răducioiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Florin Răducioiu
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Florin Valeriu Răducioiu
Nationalité Roumanie Roumanie
Naissance 17 mars 1970 (44 ans)
Lieu Bucarest
Taille 1,80 m
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1978-1986 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1986-1990 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest 76 (29)
1990-1991 Drapeau : Italie AS Bari 30 0(9)
1991-1992 Drapeau : Italie Hellas Vérone 30 (15)
1992-1993 Drapeau : Italie Brescia 29 (13)
1993-1994 Drapeau : Italie AC Milan 18 0(5)
1994-1996 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 46 (18)
1996-1997 Drapeau : Angleterre West Ham United 11 0(2)
1997 Drapeau : Espagne Espanyol Barcelone 10 0(5)
1997-1998 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 19 0(4)
1998-2000 Drapeau : Italie Brescia 37 (14)
2000-2001 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest 08 0(1)
2001-2002 Drapeau : France AS Monaco 12 0(2)
2004 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos 09 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1990-1996 Drapeau : Roumanie Roumanie 40 (21)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Florin Valeriu Răducioiu est un ancien footballeur roumain né le 17 mars 1970 à Bucarest. Il évoluait au poste d'avant-centre. Dans l'histoire du football, Florin Răducioiu est le premier joueur ayant évolué dans les cinq championnats majeurs européens (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne et France)[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formé au Dinamo Bucarest, Florin Răducioiu est lancé dans le grand bain par Mircea Lucescu à 17 ans. Il devient titulaire incontestable à partir de la saison 1988-1989 et participe grandement au doublé coupe-championnat la saison suivante. À l'été 1990 Lucescu quitte le Dinamo et Răducioiu également en signant en faveur de l'AS Bari qui évolue en Serie A.

Il passe la saison suivante à Vérone mais le club est relégué en Serie B. Pour la saison 1992-1993, il s'engage en faveur de Brescia, qui est entrainé par Lucescu. Il va y réaliser une très belle saison ponctuée de 13 buts en championnat mais il ne peut empêcher la rétrogradation du club en Serie B.

Cela lui permet de se faire repérer pas les grands clubs Italiens et il signe au Milan AC. Malheureusement pour lui les trois places de joueurs extra-communautaires sont très chers à Milan, il est en concurrence avec Dejan Savićević, Zvonimir Boban, Marcel Desailly, Jean-Pierre Papin ou encore Brian Laudrup. Du coup il enrichit son palmarès mais joue très peu.

Le mondial 1994 lui permet de se relancer et il signe à l'Espanyol Barcelone où il effectue deux saisons de bonne facture. Après six mois décevants à West Ham lors de la saison 1996-1997, il retourne brièvement à l'Espanyol mais ne peut rester en raison de la situation financière fragile du club. Il joue ensuite en Allemagne au VfB Stuttgart lors de la saison suivante mais ne s'y impose pas.

Il retourne alors à Brescia en Serie B pendant deux ans pour retrouver temps de jeu et confiance. Après un bref retour au pays au Dinamo Bucarest, il signe à Monaco en janvier 2001. Pendant ses six premiers mois il participe au maintien du club en 1re division. À la fin de la saison Claude Puel est licencié et remplacé par Didier Deschamps. Răducioiu n'entre pas dans ses plans et ne joue quasiment plus. Après une bref passage en Ligue 2 à l'US Créteil-Lusitanos il raccroche les crampons.

Carrière en équipe de Roumanie[modifier | modifier le code]

Le 25 avril 1990 Florin Răducioiu fait ses débuts en équipe de Roumanie à 20 ans lors d'un match amical contre Israël. La sélection est alors en préparation en vue de la coupe du monde en Italie de cette année-là.

Coupe du monde 1990[modifier | modifier le code]

Malgré son faible vécu en équipe nationale, il est retenu pour le mondial. Dans le groupe de l'Argentine tenante du titre la Roumanie finit deuxième de son groupe derrière le Cameroun mais devant l'Argentine et l'URSS. L'équipe de Roumanie atteint donc les huitièmes de finale où elle se fait éliminée par l'Irlande aux tirs aux buts. Sur le plan personnel Răducioiu joue trois des quatre matchs sans marquer de but.

Coupe du monde 1994[modifier | modifier le code]

Răducioiu participe grandement à la qualification de la Roumanie pour le mondial aux États-Unis en inscrivant 9 buts au cours de ces éliminatoires. lors de celle-ci la Roumanie se montre séduisante et réaliste, son attaquant y est pour beaucoup. Il inscrit 4 buts en 4 matchs disputés, deux contre la Colombie au premier tour, deux autres, insuffisants, contre la Suède en 1/4 de finale. Il s'agit du meilleur résultat de l'équipe Roumaine en compétition internationale. Alliant vitesse et flair, le blond Roumain aura été l'une des stars de cette compétition.

Euro 1996[modifier | modifier le code]

Il inscrit encore 5 buts lors des éliminatoires pour l'Euro 1996 et la Roumanie se qualifie en finissant en tête de son groupe devant la France. Le tirage au sort de la phase finale n'est pas clément avec les Roumains puisqu'ils retrouvent la France, l'Espagne (quart de finaliste du mondial 1994) et la Bulgarie (demi-finaliste du mondial 1994). La Roumanie perd ses deux premiers matchs contre la France et la Bulgarie sur le score de 0-1. Lors du dernier match Răducioiu marque le seul but roumain de la compétition au cours de la défaite 1-2 devant l'Espagne. C'est son dernier but avec la sélection nationale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Florin Răducioiu sur national-football-teams.com
  2. (hu)Csak két focista tudta magát eladni mind az öt topligába