Florin Niculescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Florin Niculescu né à Bucarest en 1967, est un violoniste de jazz manouche dans la tradition de Stéphane Grappelli et Django Reinhardt[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Né en Roumanie dans un famille de musiciens tziganes, il suit des études musicales au Conservatoire de l'Académie George Enescu de Bucarest.

Il collabore régulièrement avec l'Orchestre philharmonique George Enescu[2] de Bucarest dirigé par George Enescu. Il est d'abord soliste au sein de l'orchestre du conservatoire de Bucarest. Il quitte l'académie George Enescu avec un premier prix. En 1984, il obtient une mention spéciale du jury au concours international Henryk Wieniawski de Ljubljana[3].

À l'âge de 24 ans, il choisit de s'installer en France[4] où il rencontre d'abord les frères Ferré, avec lesquels il collabore au début des années 1990, puis Romane et Babik Reinhardt, en compagnie duquel il enregistre en 1998 l'album du « New Quintette » du Hot Club de France[5].

L'année suivante il publie son album Gipsy Ballads.

Par la suite, ce musicien considéré comme le successeur de Stéphane Grappelli[6] collabore avec Biréli Lagrène, dans un quintette qui reprend la formation du mythique Quintette du Hot Club de France[7], et sort un album à nouveau en 2001.

Dans les années 2000 le duo Lagrène-Niculescu poursuit sa carrière[8], avec d'autres enregistrements et une tournée mondiale. Niculescu participe également au groupe Latcho Drom avec Christophe Lartilleux.

Florin Niculescu participe aussi à des albums d'artistes de variété tels qu'Henri Salvador, Patrick Bruel ou encore Charles Aznavour.

En 2005, pour l'album Djangophonie, il regroupe le quatuor à cordes classique Drina et le trio jazz Latcho Drom[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

Cette discographie n'est pas exhaustive, les participations de Niculescu à divers albums étant nombreuses, mais elle reprend ses propres albums et quelques associations marquantes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]