Florent Willems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Willems (homonymie).
La jeune artiste

Florent Joseph Marie Willems, né à Liège le 8 janvier 1823 et mort à Neuilly-sur-Seine en 23 octobre 1905 (à 82 ans)[1], est un portraitiste et peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi les cours de l'Académie de Malines, et travaillé comme restaurateur à Bruxelles, Florent Willems vendit son premier tableau au Salon de 1840 à Paris à l'âge de 17 ans pour la somme déjà importante de 250 francs. Sir Hamilton Seymour lui commanda des portraits de sa femme et de ses enfants qui auront un succès considérable. Deux de ses œuvres exposées en 1842 à Bruxelles - Le corps-de-garde et La leçon de musique - furent acquises par le roi des Belges et Willems reçut de la Cour plusieurs commandes de portraits en costumes historiques.

Avec son ami Alfred Stevens, il approfondit sa connaissance de la technique des maîtres flamands du XVIIe siècle puis s'installa à Paris en 1844 où il connut un immense succès. Deux de ses œuvres, exposées au Salon de 1855 - L'intérieur d'un marchand de soieries en 1660 et Coquetterie - furent acquises par l'Empereur et par l'Impératrice.

Le Musée du Louvre l'invita à participer à la restauration de certaines de ses toiles, notamment le Saint Jean-Baptiste de Raphaël.

Il fut également un dessinateur prolifique, laissant de nombreux croquis de mobilier et de tapis des XVIIe et XVIIIe siècles. Sa grande spécialité reste le portrait de femme en pied, dans d'élégantes toilettes de soie inspirées du XVIIIe siècle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

Gravures, lithographies[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions, galeries[modifier | modifier le code]

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

(listes non exhaustive)

Iconographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Belgique - Vie technique et industrielle, J. P. Fontaine
  2. Catalogue de la 27e Exposition d'Amiens de 1885, organisée par la Société des Amis des Arts de la Somme, p.22.