Florence Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weber.

Florence Weber

Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Diplôme
Doctorat (1986), HDR (2000)
Profession
Formation

Florence Weber est une sociologue et anthropologue française qui a notamment travaillé sur les mondes rural et ouvrier.

Professeur des universités, elle est directrice du département de sciences sociales de l'École normale supérieure[1]. Ses travaux portent surtout sur la méthodologie de l’enquête de terrain, sur les activités économiques analysées d'un point de vue sociologique.

Études[modifier | modifier le code]

  • Élève de l’École normale supérieure des jeunes filles (1977-1982)
  • Agrégée de Sciences sociales (1981)
  • DEA d'Anthropologie sociale de l'EHESS (1981)
  • Thèse nouveau régime de l'EHESS (1986)
  • Habilitation à diriger des recherches à Paris VIII (2000)

Publications (ouvrages)[modifier | modifier le code]

  • 1989. Le travail à-côté. Étude d’ethnographie ouvrière. Paris : INRA/Éd. EHESS. Réimprimé dans la coll. «Réimpressions», Éd. EHESS, 2001.
  • 1997 avec Stéphane Beaud, Guide de l’enquête de terrain. Produire et analyser des données ethnographiques, Paris, La Découverte, coll. Guides Repères, 328 p. 2nde édition 2003
  • 2005. Le Sang, le nom, le quotidien. Une sociologie de la parenté pratique. La Courneuve : Aux lieux d’être, 264 p.
  • 2007 avec Caroline Dufy. L'ethnographie économique. Paris : La Découverte.
  • 2008. Le travail au noir : une fraude parfois vitale ? Paris : Éditions rue d'Ulm.
  • 2009. Manuel de l'ethnographe. Paris : P.U.F.
  • 2009. Le Travail à-côté. Une ethnographie des perceptions. Paris : Éditions EHESS. Coll. « En temps & lieux ». Nouvelle édition augmentée d’une postface.

Notes et références[modifier | modifier le code]