Integral Lipsky+Rollet architectes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Florence Lipsky)
Aller à : navigation, rechercher

Lipsky+Rollet architectes est une agence d'architecture fondée en 1990 par Florence Lipsky et Pascal Rollet. Elle est lauréate du Prix de l'Équerre d'argent en 2005.

Parcours personnels[modifier | modifier le code]

Nés tous deux en 1960, Florence Lipsky et Pascal Rollet sont diplômés la même année de l’école d’architecture de Grenoble(1985). Florence Lipsky a effectué une partie de ses études auprès du philosophe Bruno Queysanne. Elle a travaillé avec l'architecte italien Giancarlo De Carlo (membre du mouvement Team X) lors des séminaires de l'ILAUD à Sienne et Urbino (1982). Elle a été lauréate du programme Lavoisier et de la Villa Médicis Hors-les-Murs pour mener des recherches sur les campus américains. Elle a été pensionnaire de la Villa Kujoyama à Kyoto pour une étude sur les campus japonais. Elle est enseignante chercheuse à l'École d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée. Elle est membre titulaire de l'Académie d'architecture. Pascal Rollet a été formé dans le cadre d'opérations expérimentales de constructions très économiques menées par CRAterre[1], groupe de recherche international spécialisé sur la construction en terre crue. Il a notamment participé aux opérations de développement local par la filière de l'industrie d'un habitat éco-responsable dans l'île de Mayotte (1982-1984). En 1989, il a obtenu un master d'architecture de l'Université de Californie à Berkeley, sous la direction de Stanley Saitowitz et Lars Lerup. Pascal Rollet est professeur à l'École nationale supérieure d'architecture de Grenoble[2] dont il est président du Conseil d'Administration depuis 2010. Il codirige l'unité de recherche Architecture, Environnement & Cultures Constructives (AE&CC) regroupant les équipes CRATerre et Cultures Constructives, labellisée LABEX dans le cadre des investissements d'avenir en 2009. Il a été Faculty Advisor de la Team Rhône-Alpes pour le Solar Decathlon Europe 2010 et 2012.

Approche architecturale[modifier | modifier le code]

Lipsky+Rollet architectes produit une architecture hyper-contextuelle qui souhaite répondre aux demandes de la société et aux conditions spécifiques du milieu dans lequel elle prend place. Hors de toute doctrine esthétique reproductible, Lipsky et Rollet recherchent la justesse d'une proposition architecturale à caractère universel chaque fois réinterprétée à partir d'une situation culturelle locale. Ils s'intéressent ainsi plus particulièrement à la conception de « bâtiments outils » permettant le développement d'activités industrielles et/ou culturelles intégrées dans la société ; à la conception "d'espaces pour apprendre" permettant la transmission des savoirs et l'exploration de nouvelles connaissances ; à la création de "lieux pour habiter" destinés au plus grand nombre, offrant un confort adapté aux conditions climatiques, dans un contexte de frugalité et de valorisation des ressources locales.

Ils ont réalisé le Centre chorégraphique national de Montpellier pour Dominique Bagouet, puis Mathilde Monnier dans l'ancien couvent des Ursulines, et le Musée du Cristal Saint-Louis qui prend place au sein de l’usine de production des Cristalleries de Saint-Louis-les-Bitche [3].

Ils se consacrent particulièrement à l'aménagement de campus universitaires et de bâtiments d'enseignement. D’abord lauréats du Pan Université en 1991, ils ont construit la Maison des sciences de l’homme à Grenoble (Prix de la première œuvre 1995), l’École d’Ingénieurs en systèmes avancés à Valence (1997), et surtout les Grands ateliers de l’Isle d’Abeau (2001), pôle national d’enseignement et d’expérimentation pour les étudiants en architecture, art et ingénierie. C'est avec la bibliothèque universitaire d'Orléans qu'ils ont obtenu le Prix de l’Équerre d’argent 2005. Ils ont depuis réalisé un campus au cœur de la ville de Troyes[4].

Depuis sa création l'agence a adopté une politique de recherche et de développement (R&D) en architecture qui permet d'établir un lien constant entre la pratique et la recherche, entre l'application et l'innovation, entre les arts et l'industrie. Les applications les plus probantes de cette politique sont identifiables dans leurs projets de logements écologiques et leurs propositions concernant la ville durable. [3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Lauréats du Prix des Pyramides d'Argent catégorie Innovation et Catégorie Immobilier d'entreprise en 2011.
  • Lauréats du Prix de l’Équerre d’argent en 2005.
  • Lauréats du Prix de la Première œuvre en 1995.
  • Lauréats des Albums des Jeunes Architectes en 1992.
  • Lauréats du PAN Université en 1991.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Les Grands Ateliers de l'Isle d'Abeau
Bibliothèque Universitaire de Sciences d'Orléans La Source. Équerre d'Argent 2005
Musée Cristal Saint Louis

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Grands Ateliers, Éditions Jean-Michel Place/architecture, Paris, 2003.
  • Habiter-Danser-Penser, Centre Chorégraphique de Montpellier, Éditions Jean-Michel Place/architecture, Paris, 2006.
  • Florence Lipsky et Pascal Rollet, Les 101 mots de l'architecture à l'usage de tous, collection "101 mots", Archibooks+Sautereau éditeur, Paris, 2009.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Le Chatelier, « Architectes toniques », Télérama, 6 février 2008 [lire en ligne]
  • Lipsky + Rollet architectes, Archistorm hors-série # 4, Paris, septembre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. site officiel CRAterre.
  2. site officiel ENSAG.
  3. a et b « Architectes toniques », Télérama, art. cit.
  4. Des bâtiments pour apprendre sur le site de l'agence
  5. Descriptif du bâtiment sur le site de la compagnie de danse