Flickr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Flickr

URL www.flickr.com
Type de site Partage de photos et vidéos
Propriétaire Yahoo!
Créé par Ludicorp

Flickr, de l'anglais to flick through, feuilleter, est un site Web de partage de photos et de vidéos gratuit, avec certaines fonctionnalités payantes. En plus d'être un site Web populaire auprès des utilisateurs pour partager leurs photos personnelles, il est aussi souvent utilisé par des photographes professionnels. En août 2011, le site a franchi la barre des 6 milliards de photos hébergées.

Historique[modifier | modifier le code]

Flickr a été développé par Ludicorp, une société canadienne de Vancouver fondée en 2002 par Stewart Butterfield et Caterina Fake.

Il apparait en février 2004 sous la forme d'un ensemble d'outils prévus pour un jeu informatique multiutilisateurs sur Internet : Game Neverending. Le jeu fut finalement abandonné, mais le projet de Flickr survécut.

Les premières versions de Flickr sont basées sur une chat room pour le partage des photos. Les versions ultérieures se concentrent davantage sur le téléchargement et le classement des photos.

En mars 2005, Ludicorp est rachetée par Yahoo!. Pendant la semaine du 28 juin, tout le contenu de Flickr est transféré depuis les serveurs canadiens vers des serveurs américains, ce qui a comme implication que son contenu est désormais soumis aux lois américaines.

En octobre 2006, le site est en phase gamma.

Le site héberge plus de 2 milliards de photos en novembre 2007[1], 3 milliards en novembre 2008[2], 4 milliards en novembre 2009[3], 5 milliards en septembre 2010[4], et depuis août 2011 le site héberge plus de 6 milliards de photos[5]. Il comptait alors plus de 54 millions de visiteurs uniques à travers le monde (selon Comscore).

Longtemps disponible uniquement en anglais, depuis le 12 juin 2007 Flickr propose 7 langues supplémentaires : le chinois, le coréen, l'allemand, l'espagnol, l'italien, le français et le portugais.

Une image provenant du projet "Commons" de Flickr (le pont Alexandre III, Paris, France, en 1900).

Le projet Flickr Commons[6], lancé en janvier 2008, permet aujourd'hui aux organismes institutionnels de s'associer à Flickr pour diffuser leurs contenus iconographiques à toutes les communautés Flickr. Les membres Flickr peuvent ainsi apporter leurs contributions à cette indexation sociale aux archives via les tags et commentaires. Le premier projet pilote en France a été lancé le 26 juin 2008 avec la bibliothèque de Toulouse.

Depuis avril 2008, Flickr accepte les vidéos d'une durée maximale de 90 secondes.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Les fonctionnalités de base reposent sur du HTML et du HTTP standard, permettant ainsi une bonne compatibilité entre plates-formes et navigateurs web. Flickr diffuse aussi des flux RSS et Atom pour chaque utilisateur et offre une Interface de programmation (API) permettant à des programmeurs indépendants de développer des services.

L'interface de Flickr utilise AJAX et permet de gérer ses photos de manière rapide et interactive : il est ainsi possible de saisir les tags, titre et descriptif de chaque image et de voir la page finale mise à jour immédiatement, sans avoir besoin de recharger quoi que ce soit. Une application Web interne à Flickr nommée Organizr (et qui permet de gérer ses photos par lots) imite d'ailleurs l'interface d'une application de type client lourd.

Les éventuelles métadonnées IPTC et EXIF (y compris les coordonnées géographiques de prises de vue) sont reconnues et importées automatiquement.

Il est aussi possible de géotagger (ou géolocaliser) les photos ; les membres placent alors les photos sur un planisphère. Il existe une carte mondiale avec toutes les photos géolocalisées publiques[7]. Une autre solution consiste à faire une recherche par ville ou pays pour consulter l'une des 100 000 fiches (ou lieux) mises à disposition des internautes[8].

Groupes[modifier | modifier le code]

Une possibilité supplémentaire consiste à participer à des groupes thématiques précis, ceux-ci existant par milliers. Il est ensuite facile de faire des recherches à l'intérieur des groupes ou de circuler visuellement d'une photo à une autre.

L'interface affiche en permanence à quels groupes appartient une image, ainsi que les tags qui y sont associés.

Contrôle d'accès[modifier | modifier le code]

Le site permet à la fois un stockage public et privé. Un utilisateur chargeant une image sur le site (upload) peut ainsi déterminer qui aura accès à son image en réglant les contrôles d'accès. Ces réglages peuvent être catégorisés privé, pour les amis, pour la famille ou bien public. Il est également possible d'effectuer des réglages privés pour tout un groupe.

Par défaut, les autres utilisateurs peuvent laisser des commentaires sur toute image qu'ils ont le droit de voir et parfois peuvent ajouter des mots-clés pour cette image.

Protection des droits[modifier | modifier le code]

Répartition des licences Creative Commons en 2009.

En plus du régime par défaut Tous droits réservés, Flickr propose aux photographes la possibilité de licencier leurs photos avec un contrat Creative Commons, qui est une organisation à but non lucratif proposant une alternative au copyright complet. Les licences Creative Commons[9] disponibles sont les suivantes :

  • Licence Paternité ;
  • Licence Paternité-Pas de modification ;
  • Licence Paternité-Pas d'utilisation commerciale-Pas de modification ;
  • Licence Paternité-Pas d'utilisation commerciale ;
  • Licence Paternité-Pas d'utilisation commerciale-Partage selon les Conditions Initiales ;
  • Licence Paternité-Partage selon les Conditions Initiales.

Architecture logicielle[modifier | modifier le code]

Cal Henderson, un développeur de Flickr, a révélé un certain nombre des technologies utilisées pour développer ce site Web lors d'une présentation en 2005 à la Vancouver PHP Association[10] :

Types de compte[modifier | modifier le code]

Flickr offre trois types de compte : les comptes gratuits, les comptes sans pubs et les comptesDoublr.

Compte gratuit[modifier | modifier le code]

Un utilisateur d'un compte gratuit dispose d'un espace d'un téraoctet pour stocker des photos et des vidéos. Il existe des limites par photo et par vidéo: 200 mo pour une photo, 1 go pour une vidéo. Les vidéos sont aussi limitées à 3 minutes en durée, leur résolution maximale étant celle du 1080p. Les photos peuvent être stockées dans leur résolution originale[11].

Compte Payant[modifier | modifier le code]

Deux comptes payants, dénommés sans pubs et Doublr , coûtent 50 $ et 500 $ par an et permettent la suppression de la publicité, un espace de stockage doublé (Doublr).

En revanche, Flickr ne garantit pas l'intégrité des données de ses clients et un compte peut être supprimé sans avertissement préalable ni justification auprès du client[12].

Depuis le 20 mai 2013, le site change d'aspect et modifie la page d'accueil, la présentation des galeries, des photos, des albums, et la page de recherche.

En plus des changements visibles, les tarifs changent aussi, les comptes "pro" disparaissent [13].

Tableau non exhaustif des différences entre les 3 types de compte

Flickr.svg
Compte gratuit Compte sans pubs Compte Doublr
Prix gratuit 5.99$/an 49.99$/an
Chargement maximum 1 To 1 To 2 To
Photos visibles toutes toutes toutes
Tags Oui Oui Oui
Statistiques Oui Oui Oui
Dossier illimité illimité illimité
Accès aux fichiers originaux Oui Oui Oui
Publicité Oui Non Non

Références[modifier | modifier le code]

  1. 2 milliards de photos sur Flickr !
  2. 3 milliards !
  3. 4,000,000,000
  4. 5,000,000,000 !
  5. [1]
  6. Flickr Commons
  7. carte mondiale « Carte mondiale », sur www.flickr.com.
  8. « Explorer / Lieux », sur www.flickr.com.
  9. licences Creative Commons
  10. [PDF]« Présentation sur niallkennedy.com. »
  11. https://www.flickr.com/help/limits/#150470666
  12. (en) Hawk, Thomas, « Deepa Praven’s Protest After Flickr Deletes Her Paid Pro Account Without Warning or Explanation »,‎ 11 January 2011 (consulté le 5 March 2011)(en) « Flickr Permanently Deletes Yet Another User Without Warning »,‎ 30 April 2005 (consulté le 5 March 2011)(en) Ritch, Syv, « Flickr or How to Screw Your Customers »,‎ 3 February 2011 (consulté le 5 March 2011)
  13. Pierre Caillault, « Flickr se met à jour : 1 To gratuit, adieu les comptes Pro »,‎ 21 Mai 2013 (consulté le 23 Août 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]