Fleshlight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fleshlight-300.jpg

Fleshlight est une marque de masturbateur manuel pour hommes en forme de vagin ou autres orifices naturels[1].

Il est disponible (de gauche à droite ci-contre) avec des orifices neutre discret, en forme de bouche, en forme de vagin et en forme d'anus pour simuler respectivement la fellation, le coït vaginal et le coït anal.

Description[modifier | modifier le code]

L'objet tire son nom d'un jeu de mots entre les mots anglais flesh (« chair ») et flashlight (« lampe-torche »), du fait que le dispositif est inséré dans un boîtier en forme de lampe torche. Il est disponible avec des orifices neutres discrets, en forme de bouche, de vagin et en forme d'anus pour simuler respectivement la fellation, le coït anal. Un insert doux, flexible et non vibrant Real Feel Super Skin[2] est fabriqué à partir d'un matériau de base de haute qualité conçu pour répliquer avec le plus de réalisme possible la sensation de pénétration sexuelle réelle.

Développement[modifier | modifier le code]

Le Fleshlight est inventé en 1998 aux États-Unis par Steve Shubin, ancien formateur du SWAT à Los Angeles, et est fabriqué depuis 2001 par la société ILF (Interactive Life Forms) dans son usine du Nouveau-Mexique aux États-Unis[3].

Depuis 2005, la gamme « Fleshlight ILF » est distribuée et représentée officiellement en France par une seule et unique société française associée, à ILF aux États-Unis.

Il est à noter que la gamme s'est désormais enrichie, et propose également des sex-toys dont les couleurs ou sensations sont entièrement artificielles. Entre autres, la gamme propose des modèles transparents ou imitant des extraterrestres. Les versions godemiché assorties ont complété les gammes existantes. Le 26 juin 2014, Fleshlight a commercialisé le « Launchpad » pour fixer le masturbateur sur un iPad afin de pouvoir les utiliser simultanément.

Gamme Fleshjack[modifier | modifier le code]

Fleshjack est le produit dérivé spécialisé pour sa clientèle homosexuelle[4]. Il existe des Fleshjack en forme de bouche (dénommés « Pink Mouth ») ou d'anus (dénommés « Jack Ass ») exclusivement. Certains Fleshjack sont moulés sur les orifices d'acteurs pornos gays tel Brent Everett, Pierre Fitch (en), Austin Wilde, Spencer Reed, les triplés Visconti ou Brent Corrigan. Il existe des versions couleur chair et d'autres transparentes dénommés « Ice ». Il existe également des Fleshjack avec vibromasseur intégré et la gamme « Endurance » pour apprendre à retarder son éjaculation. On trouve encore des Fleshjack « Sex in a Can » dont la forme reprend celui d'une canette. Enfin, un support avec ventouse pour Fleshjack et Fleshlight est disponible, permettant de fixer le masturbateur sur un mur et d'avoir les mains libres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Dery, « Paradise Lust: Pornotopia Meets the Culture Wars » dans Katrien Jacobs (dir.), Marije Janssen (dir.) et Matteo Pasquinelli (dir.), C'lick me: A Netporn Studies Reader, Amsterdam, Institute of Network Cultures,‎ 2007 (ISBN 978-90-78146-03-2), p. 127–128.
  2. (en) « FAQ sur le Fleshjack » (consulté le 17 mai 2014).
  3. (en) Rachel Kramer Bussel, « Boys' Toys », The Village Voice,‎ 21 septembre 2006.
  4. « Fleshjack Boys » (consulté le 23 janvier 2014).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]