Flavia De Oliveira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flavia De Oliveira
Flavia De Oliveira
Flavia De Oliveira

Naissance (30 ans)
Drapeau du Brésil Londrina (Brésil)
Physique
Cheveux Châtains
Yeux Verts
Taille 1,80 m
Mensurations 86.5-61-89 (EU) / 34-24-35 (US)[1]
Taille vêtement 34 (EU) / 4 (US)[1]
Pointure 40 (EU) / 9 (US) / 6.5 (UK)[1]
Carrière
Agence(s) Supreme Management
Viva Model Management
Women Management
View Management
Elite Model Management
Louisa Models
Stockholmsgruppen
Ten Model Management
Période active 2001 ; 2005-aujourd'hui

Flavia de Oliveira, née le à Londrina, est un mannequin brésilien.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est en 2001 que Flavia de Oliveira fait ses premiers pas en tant que mannequin, en signant avec Ford Model Management[2], qui la fait défiler pour Yigal Azrouël (en), Giorgio Armani et Nina Ricci[3]. Elle attend cependant cinq années de plus avant de remonter sur un podium.

En 2005, elle est pour la première fois en couverture d'un magazine, Harper's Bazaar UK[4]. Elle apparaît aussi dans un éditorial du Vogue Italia.

En octobre 2006, lors de la Fashion Week de Paris, elle ouvre le défilé Yves Saint Laurent[5]. Elle se fait ainsi remarquer et le site web style.com la cite dans son classement des dix meilleures mannequins de l'automne[6], ce qui pousse Cesare Paciotti (en)[7] et Salvatore Ferragamo[6] à la choisir comme égérie. Elle pose également pour Blumarine (en)[6] avec Mariacarla Boscono et pour Adidas[7].

De 2006 à 2008 puis en 2010 et 2011, elle défile pour Victoria's Secret[8],[9],[10]. Elle apparaît aussi dans certaines de leurs publicités[3], et dans leurs catalogues[6].

En 2007, elle ouvre les défilés Jenni Kayne[7] et Ruffian[7] et ferme ceux de Michael Kors[3], John Galliano[7], Badgley Mischka (en)[7], Monique Lhuillier (en)[7] et Blumarine (en)[7]. Elle fait l'ouverture et la fermeture de celui d'Elie Saab[7] et participe au 40e anniversaire de Ralph Lauren[7]. Elle est dans les pages de Harper's Bazaar UK[11] et Vanity Fair, ainsi que dans les publicités de Yves Saint Laurent[6], Gap[3], Elie Tahari (en) et Benetton[3].

En 2008, elle défile pour Armani Privé[3], Christian Dior[3], Christian Lacroix, Elie Saab, Valentino, Yves Saint Laurent. Elle ouvre et ferme le défilé Luca Luca, et ferme aussi pour Charlotte Ronson. Elle fait des publicités Anne Klein et Gap. Elle est dans des éditoriaux de Harper's Bazaar UK[12] et Russh[1], et deux fois en couverture de Vogue Brasil[4] puis de Elle Brasil.

En 2009, elle devient l'égérie de Kenneth Cole (en) et des parfums Gap. Elle défile pour Armani Privé[6], Christian Lacroix[6], Valentino[6] et Baby Phat (dont elle ouvre le défilé). Elle pose pour V et Elle Russia[13] et est en couverture de Vogue Brasil[14], et de cinq éditions de Elle : Elle Denmark en février, Elle France en mars[4], Elle Spain en avril et en septembre et Elle Argentina en décembre.

En 2010, elle quitte son agence Ford Model Management pour signer avec Supreme Management. On la retrouve dans les pages de Vogue Brasil.

En 2011, elle pose deux fois pour le magazine The Block[15] puis une fois pour Vogue Brasil. Elle est en couverture des éditions italiennes[16] et espagnoles[17] de Elle. Russel & Bromley (en) la choisit comme son égérie pour cette année-là et l'année suivante. Elle prête également son image au créateur John Richmond.

En 2012, elle participe à un éditorial du Elle italien.

En 2013, elle est en couverture de Elle Spain[18] et Woman Madame Figaro Spain[19].

En 2014, elle représente la marque Bendito Pie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Flavia De Oliveira sur The Fashion Model Directory.
  2. « Flavia de Oliveira », sur carolinedaily.com,‎ 30 janvier 2010
  3. a, b, c, d, e, f et g (en) « Flavia de Oliveira », Top Models, sur fashiontv.com, Fashion TV
  4. a, b et c Yann Gabin, « Quelques couvertures de Flavia de Oliveira », sur planetemode.com
  5. (en) Paul Empson, « Flavia de Oliveira », Models, sur russhmagazine.com, Russh Magazine
  6. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Flavia de Oliveira », Models, sur modelinia.com
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Flavia de Oliveira », TheCut, sur nymag.com, New York=
  8. (fr) « Flavia De Oliveira, Le mannequin fétiche d'Armani », sur fr.modefix.com
  9. (fr) « Le Victoria’s Secret Fashion Show 2010-2011 », sur figuresdestyle.net
  10. (fr) « Victoria's Secret : la liste des mannequins du défilé 2006 », sur www.paris-premiere.fr
  11. (en) « Cut to the Chase in Harper's Bazaar UK », Editorials, sur fashionmodeldirectory.com,‎ novembre 2007
  12. (en) « Outer Limits in Harper's Bazaar UK », Editorials, sur fashionmodeldirectory.com,‎ avril 2008
  13. (en) « Elle Russia November : Flavia de Oliveira by Mario Sierra », sur fashiongonerogue.com,‎ 28 octobre 2009
  14. (en) « Flavia de Oliveira by Fabio Bartelt for Vogue Brazil », sur fashiongonerogue.com,‎ 6 novembre 2009
  15. (en) « Flavia de Oliveira by Cameron Krone for The Block F/W 2011 », sur fashiongonerogue.com,‎ 1er octobre 2011
  16. (en) « Elle Italia June 2011 Cover », sur fashiongonerogue.com,‎ 25 mai 2011
  17. (en) « Elle Spain July 2011 Cover : Flavia de Oliveira by Juan Aldabaldetrecu », sur fashiongonerogue.com,‎ 26 juin 2011
  18. (en) « Flavia de Oliveira by Xavi Gordo covers Elle Spain July 2013 », Covers, sur viewmanagement.com,‎ 22 juin 2013
  19. (en) « Flavia de Oliveira for Woman Spain October 2013 by Richard Ramos », Covers, sur viewmanagement.com,‎ 27 septembre 2013

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :