Flamenca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flamenca est un roman en occitan du XIIIe siècle, composé après 1287 à la cour des seigneurs de Roquefeuil[1] par un troubadour inconnu. Considéré comme le prototype du roman d'amour courtois, il n'existe que par un seul manuscrit, auquel manquent le début, une partie au milieu, et la fin. Ce manuscrit est conservé à la Bibliothèque Municipale de Carcassonne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se déroule autour du triangle qui deviendra classique : le mari, la femme, l'amant. Le mari est Archambaut, seigneur de la ville de Bourbon-l'Archambault, son épouse Flamenca (« Flamboyante »), et l'amant, un jeune chevalier nommé Guillaume. L'action, du moins dans ce qui nous en est resté, commence par le mariage somptueux d'Archambaut et de Flamenca. Mariage de convention, dans lequel il n'est pas question d'amour. Archambaut est un mari jaloux, qui va tout faire pour soustraire son épouse aux regards et aux convoitises. Personnage conventionnel, récurrent dans les romans et nouvelles qui en ont créé un genre, le castia-gilos, ou châtiment du jaloux. Le jeune homme, lui, va suivre le parcours de l'amour courtois : il apprend l'existence de la Dame par sa seule réputation, en conçoit un grand amour, et décide de tout mettre en œuvre pour parvenir jusqu'à elle. Tâche de longue haleine, car de multiples obstacles s'opposent à son projet. Bien que les péripéties soient longues entre la première rencontre et la conclusion logique, l'union charnelle et spirituelle des deux amants, on considère que l'auteur a quelque peu « brûlé les étapes » par rapport à la norme (toute théorique) du processus très codifié de l'amour courtois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia universalis, édition 2009, article Flamenca ; René Nelli, Le Roman de Flamenca, un art d'aimer occitanien au XIIIe siècle, Toulouse, Institut d'études occitanes, 1966

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Luce-Dudemaine, "Flamenca" et les novas à triangle amoureux : contestation et renouveau de la fin'amor, Presses universitaires de la Méditerranée, Montpellier, 2007, 168 p. (ISBN 978-2-84269-800-3)
  • R. Lavaud et R. Nelli, Les Troubadours : Jaufré, Flamenca, Barlaam et Josaphat, Paris, Desclée de Brouwer, 1960
  • René Nelli, Le Roman de Flamenca, un art d'aimer occitanien au XIIIe siècle, Toulouse, Institut d'études occitanes, 1966
  • René Nelli, L'Érotique des troubadours, Toulouse, Privat, 1963
  • Paul Meyer, Le roman de FlamencaVoir aussi
  • Flamenca, édition François Zufferey et traduction Valérie Fasseur, Paris, Librairie générale française, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]