Flag Fen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flag Fen
Reconstitution d'une hutte circulaire de l'âge du fer sur le site de Flag Fen
Reconstitution d'une hutte circulaire de l'âge du fer sur le site de Flag Fen
Localisation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Coordonnées 52° 34′ 28″ N 0° 11′ 23″ O / 52.574364, -0.189786 ()52° 34′ 28″ Nord 0° 11′ 23″ Ouest / 52.574364, -0.189786 ()  

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Flag Fen
Flag Fen

Flag Fen (« Le Marais d’iris jaune »), est un site de l’âge du bronze, probablement religieux situé près de la cité de Peterborough en Angleterre. Il est formé d’un grand nombre de sites arrangés en cinq longues rangées (d'environ un kilomètre) reliant Whittlesey Island à Peterborough en passant à travers la tourbière humide. Parmi ces structures, une petite île est présumée être le lieu des cérémonies religieuses.

Au Xe siècle av. J.-C., le niveau du sol était beaucoup plus bas qu’aujourd’hui. L’accumulation des débris d’automne au fond du marais a fait monter son niveau d’un millimètre par an. Cela a causé l’ensevelissement de la structure et sa préservation. Les objets en bois et des bois de construction ont en effet été préservés par leur enfouissement dans un milieu anaérobie et saturé d’eau qui a contrarait leur décomposition. Le site a été découvert en 1982 quand une équipe menée par l'archéologue Francis Pryor a exécuté une étude de digues dans le secteur subventionné par l'English Heritage.

En raison d’un drainage extensif du secteur, beaucoup de bois sèchent et s’abiment ; ils font l'objet d'une étude de la part des archéologues. Un centre de visiteurs bien organisé de visiteur comprenant un musée et un espace d’expositions temporaires. Dans le hall un de conservation la section des bois de construction est in-situ préservé in-situ et sa dessiccation est empêchée par la projection d’un brouillard d’eau. Il y a également sur place des reconstructions de huttes de l’âge du bronze et de l’âge du fer ainsi qu’une section de la route romaine connue sous le nom de chaussée de marais qui croise le site et une reconstruction d'un droveway préhistorique. Une section des poteaux est préservée en remplaçant la cellulose dans le bois par de l’eau et de la cire qui imprègne le bois au fil des ans. Cette technique également est employée pour préserver Seahenge. Une autre technique de conservation utilisée pour des bois de construction trouvés à l'emplacement est la lyophilisation. Dans l'eau du marais de Falg il y a eu des dépôts d’objets votifs comme des poignards brisés dont les deux moitiés ont été retrouvées l’une sur l’autre. Cela corrobore la théorie qui voit dans le site un lieu de culte.