Flóki Vilgerðarson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flóki Vilgerðarson, dit Hrafna-Flóki, c'est-à-dire Flóki aux Corbeaux (IXe siècle), serait le premier navigateur scandinave à avoir navigué volontairement en direction de l'Islande. Son histoire est documentée par le Landnámabók, le Livre de la colonisation.

Le récit du Landnámabók[modifier | modifier le code]

Flóki Vilgerðarson part en expédition pour retrouver Garðarshólmi, l'île que Garðar Svavarson avait découverte. Il prend trois corbeaux pour aider à trouver son chemin et en tirera son surnom, Hrafna-Flóki, c'est-à-dire Flóki aux Corbeaux.

Flóki est accompagné dans son voyage par un fermier du nom de Thorolf (Þórólfur) et de deux hommes nommés Herjof et Faxe (Herjólfur et Faxi). Près des Îles Féroé, Flóki libère les trois corbeaux. Si deux des trois corbeaux reviennent rapidement à bord du bateau, le troisième vole devant lui. Ils suivent ainsi le troisième corbeau. Après avoir navigué à l'ouest de Reykjanes, ils aperçoivent une grande baie. La baie est aujourd'hui encore baptisée Faxafloi, c'est-à-dire la baie de Faxi, en souvenir de l'un des membres de l'expédition.

Flóki établit le camp pour l'hivernage à Barðaströnd, la plage de Barður. Le printemps est plutôt froid et Flóki escalade une montagne. Depuis là, il aperçoit une grande vallée remplie de glace et nomme le pays entier Ísland, le pays de glace.

Lorsqu'ils retournent en Norvège, on les questionne sur cette nouvelle terre. Flóki prétend qu'elle est sans valeur. Herjof dit, lui, qu'elle a des qualités et des défauts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Le Livre de la colonisation de l'Islande, Paris, Brepols,‎ 2000, traduit, annoté et commenté par Régis Boyer.