Fiuggi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiuggi
Vue de la ville
Vue de la ville
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Frosinone 
Code postal 03014
Code ISTAT 060035
Code cadastral A310
Préfixe tel. 0775
Démographie
Gentilé fiuggini
Population 9 755 hab. (31-12-2010[1])
Densité 296 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 48′ 00″ N 13° 13′ 00″ E / 41.8, 13.21667 ()41° 48′ 00″ Nord 13° 13′ 00″ Est / 41.8, 13.21667 ()  
Altitude Min. 747 m – Max. 747 m
Superficie 3 300 ha = 33 km2
Divers
Saint patron San Biagio
Fête patronale 3 février
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Fiuggi

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Fiuggi

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Fiuggi
Liens
Site web http://www.comune.fiuggi.fr.it/

Fiuggi est une commune italienne de la province de Frosinone dans le Latium réputée depuis le Moyen Âge pour ses sources thermales et son eau minérale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune de Fiuggi se situe en partie le lac de Canterno.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville porte depuis la Haut Moyen Âge le nom d'Anticoli di Campagna. Elle devient célèbre lorsqu’au XIVe siècle le pape Boniface VIII affirma qu'il avait été guéri de la pierre grâce aux eaux minérales de la source voisine de Fiuggi. Deux siècles plus tard, c'était au tour de Michel-Ange de louer les vertus de l'eau qui l'avait guéri de « la seule pierre que je ne saurais aimer[2] ». Bientôt, l’eau de Fiuggi fut mise en bouteille et expédiée à toutes les cours d'Europe.

Du XVIe au XIXe siècle, Anticoli di Campagna, comme beaucoup d'autres villes de le région faisait partie des États Pontificaux. Anticoli di Campagna était cependant bien plus prospère que ses voisines grâce à cette source de revenu que constituait l'exploitation de ses eaux, car les familles nobles gratifièrent plus d'une fois la ville en signe de reconnaissance[réf. nécessaire]. Les donateurs firent couvrir les remparts médiévaux de la ville de cet enduit peint utilisé aussi à Rome, changeant l’aspect de la ville[réf. nécessaire][3].

En 1911, la ville d'Anticoli di Campagna prend officiellement le nom de la source de Fiuggi sur décision du roi d'Italie à la fin de la Belle Époque où le thermalisme devient à la mode[2]. Une gare de chemin de fer (ligne Rome–Fiuggi) a été en service de 1916 à 1982, notamment pour amener les curistes sur le site depuis la capitale.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avril 2000 en cours Virgilio Bonanni    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Acuto, Ferentino, Guarcino, Piglio, Torre Cajetani, Trevi nel Lazio, Trivigliano

Économie[modifier | modifier le code]

La ville possède une prestigieuse station thermale au sein du Grande Albergo Palazzo della Fonte ouvert en 1913 et qui accueillit le roi Victor-Emmanuel III d'Italie et sa famille l'année suivante[4]. C'est aussi un lieu de nombreux congrès. Sa source d'eau minérale Fiuggi est réputée depuis Michel-Ange.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Culture[modifier | modifier le code]

  • La mairie reconstruite en 1925-26 sur le projet de l'architecte Luigi Rodolfi dans le style du XVe siècle.
  • Le Grand Hôtel.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a et b Georges Androutsos, « L'action bénéfique des eaux minérales de Fiuggi sur deux malades calculeux illustres : le pape Boniface VIII (1235-1303) et Michel Ange Buonarroti (1475-1564) », Prog. Urol., 4e série, no 15,‎ 2005, p. 762-765 (lire en ligne)
  3. Les associations contemporaines s'efforcent de décaper les façades pour rendre à la ville son caractère médiéval d'origine
  4. (it) Turismo e Territorio - I luoghi e la loro storia sur le site officiel de la commune de Fiuggi.

Lien externe[modifier | modifier le code]