Fislis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fislis
La mairie.
La mairie.
Blason de Fislis
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Arrondissement Altkirch
Canton Ferrette
Intercommunalité Communauté de communes du Jura alsacien
Maire
Mandat
Clément Libis
2014-2020
Code postal 68480
Code commune 68092
Démographie
Population
municipale
426 hab. (2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 30′ 19″ N 7° 22′ 57″ E / 47.5053, 7.382547° 30′ 19″ Nord 7° 22′ 57″ Est / 47.5053, 7.3825  
Altitude Min. 377 m – Max. 532 m
Superficie 7,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte administrative du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Fislis

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

Voir sur la carte topographique du Haut-Rhin
City locator 14.svg
Fislis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fislis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fislis

Fislis est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace. C'est un petit village du canton de Ferrette situé dans le sud-est du Sundgau, à quelques kilomètres seulement de la frontière suisse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Visilis (1243), Viselis (1283), Viselis (1297), Vislins (1460), Fislitz (1576), Fislach[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs depuis 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1959 Joseph Heinis SE  
1959 1983 Louis Rey SE  
1983 2001 Robert Mona SE menuisier
2001 en cours Clément Libis AUT professeur certifié
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Fislis est jumelé depuis 1982 avec Losse, un village des Landes. En été 2012, une délégation lossaise s'est d'ailleurs déplacée à Fislis afin de célébrer le trentième anniversaire de ce jumelage historique.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 426 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
440 404 447 428 450 438 428 398 404
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
370 384 456 398 369 344 298 312 321
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
326 323 327 316 320 336 323 296 314
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
337 322 365 376 380 386 388 399 432
2011 - - - - - - - -
426 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et Patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Léger[modifier | modifier le code]

Clocher de style classique (1885) et corps de l'église Saint-Léger


L'unique église située au sein de la commune de Fislis est l'église catholique dédiée à Saint-Léger. Le monument actuel, inscrit aux monuments historiques, est en réalité situé à l'emplacement d'une chapelle primitive citée depuis 1441.

Cependant, alors sous la tutelle de l'église voisine de Saint-Blaise, elle ne fut bénie que le onze janvier 1764 et n'eut droit à son propre curé qu'en 1803. Ce n'est donc qu'à partir de cette date que la chapelle primitive devint officiellement église paroissiale.

Le monument actuel (construit sur les fondations de la première chapelle) est traditionnellement daté de l'année 1812 bien qu'il soit possible que le corps de l'église soit plutôt un ouvrage du milieu du XVIIIe siècle.

Une deuxième sacristie a été ajoutée en 1863. Le clocher de style classique quant à lui n'a été construit qu'en 1884/85[4].


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Camille Spaeth, Miss Internet Junior Haut-Rhin 2012 puis Miss Internet Junior France 2013, est l'une des habitantes de Fislis.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Fislis

Les armes de Fislis se blasonnent ainsi :
« D'or à la bande ondée d'azur chargée d'une truite d'argent miraillée de gueules. »[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  4. [1]
  5. Archives Départementales du Haut-Rhin


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :