Firuzabad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Firuzabad
(fa) فيروز آباد
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Fars
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 69 157 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 28° 52′ N 52° 36′ E / 28.87, 52.6 ()28° 52′ Nord 52° 36′ Est / 28.87, 52.6 ()  
Altitude 1 331 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Firuzabad

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Firuzabad
Sources
Index Mundi
Tour qui marque le centre de la ville circulaire de Gur
Iwan du Palais d'Ardachîr à Firuzabad

Firuzabad, ou Firouzabad (en translittération française) (en persan : فيروز آباد, Firouzābād) est une ville du centre de l'Iran dans la province du Fars. La ville est située à 115 km de Chiraz.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située dans une plaine fertile de plus de 20 km de long et de 11 km de large, irriguée par la rivière Khoja qui y coule du nord au sud. La ville est entourée d'une muraille de boue et d'un fossé.

Le district actuel compte vingt villages et produit du blé et du riz.

Histoire[modifier | modifier le code]

À 4 ou 5 km au nord-ouest de la ville actuelle se trouvent les ruines d'une ville antique et d'un grand bâtiment connu comme le temple du feu d'Ardachîr Ier (palais d'Ardachîr), et derrière ceux-ci, sur la surface d'un rocher de la gorge par laquelle la rivière entre dans la plaine, se trouvent deux bas-reliefs sassanides.

La rivière sort de la plaine par une autre gorge étroite à l'extrémité sud. C'est là que, d'après l'histoire iranienne, Alexandre le Grand, dans l'incapacité de s'emparer de la ville, construisit un barrage en travers de la gorge, formant ainsi un lac dans la plaine qui submerge la ville et les villages alentour. Le lac artificiel demeura jusqu'au début du IIIe siècle, quand Ardachîr, le premier monarque sassanide, détruisit le barrage et libéra ainsi la plaine. Il construisit une nouvelle ville, l'appela Gur et en fit la capitale d'une des cinq subdivisions du Fars.

Firouz (ou Péroz Ier), un des successeurs d'Ardachîr, renomma le district d'après son nom en Firouzabad (« la ville de Firouz »), mais le nom de la ville demeura Gur jusqu'à ce que `Adhud ad-Dawla Fannâ Khusraw (949-982) lui donna son nom actuel. Il changea le nom de la ville parce qu'il résidait fréquemment à Gur et le fait que ce nom signifie aussi «  tombe » fut l'origine d'allusions peu plaisantes ; par exemple, « les gens qui vont à Gur (tombe) ne reviennent jamais vivants ; notre roi va à Gur (la ville) plusieurs fois par an et il n'est pas encore mort ».

Certaine fouilles de Firouzabad ont été menées par le bureau de Téhéran de l'institut archéologique allemand qui en conserve à Berlin tous les clichés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]