Firelight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Firelight

Titre original Firelight
Réalisation Steven Spielberg
Acteurs principaux
Sortie 1964
Durée 2 heures 15 minutes
(135 minutes)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Firelight, le lien secret.

Firelight est un film de science fiction écrit et réalisé par Steven Spielberg, sorti en 1964.

Spielberg réalise ce film alors qu'il avait 17 ans pour un budget de cinq cents dollars américains. Ce film fut son premier succès commercial du fait qu'il engrangea un bénéfice d'un dollar. « J'ai compté les recettes de cette nuit-là : nous avions facturé un dollar par billet. Cinq cents personnes sont venues pour le film et je crois que quelqu'un a probablement payé deux dollars, car nous avons fait un profit d'un dollar cette nuit-là[1]. »

Synopsis[modifier | modifier le code]

Firelight suit un groupe de scientifiques — en particulier Tony Karcher et Howard Richards — alors qu'ils enquêtent sur une série de lumières dans le ciel et sur la disparition de personnes, d'animaux et d'objets de la ville fictive américaine de Freeport, dans l'Arizona. Parmi les personnes enlevées par les extraterrestres, on compte un chien, une unité de soldats et une jeune fille, Lisa, dont l'enlèvement cause une crise cardiaque à sa mère.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Spielberg, preuve d'une maturité à l'adolescence, a inclus la discorde conjugale entre Karcher et son épouse Debbie, ainsi que la quête obsessionnelle de Richards pour convaincre la CIA que la vie extraterrestre n'existe pas. La fin révèle que les extraterrestres, représentés par trois ombres, dévoilent leur but : le transport de Freeport à leur planète, Altaris, d'êtres humains, afin de créer un zoo humain.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Beaucoup des acteurs de Firelight viennent de l'Arcadia High school productions. La sœur de Spielberg obtient un second rôle.

Autour du Film[modifier | modifier le code]

  • Ce film est, contrairement aux croyances populaires, le premier vrai long-métrage de Steven Spielberg (et non pas Duel ou encore Sugarland Express qui sont sortis sept et dix ans après).
  • Le film fut complètement tourné en Super 8, ce qui n'est pas anodin, car une bobine super 8 ne dure que trois minutes. Il y eut donc environ 370 bobines de films qui furent utilisées.

Production et musique[modifier | modifier le code]

Spielberg composa la musique pour Firelight, sa première bande-originale, avec sa clarinette. La mère de Spielberg, pianiste, transposa la musique au piano. L'Arcadia High School band enregistra la musique.

Le film fut tourné les week-ends et les soirs. Beaucoup de scènes furent tournées chez Spielberg et à côté de son garage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Steven Spielberg par James Lipton.
  • The Complete Spielberg, de Ian Freer, pages 5 à 8.

Liens externes[modifier | modifier le code]