Fiorino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiorino (1325)
D/ FLOR ENTIA lys de Florence
R/ .S. IONA-NNES (rose) -Saint Jean. La rose est le symbole du monnayeur, Falcone di Ghero

Le fiorino est le terme italien qui désigne le florin battu à Florence pour la première fois en 1252. C'est une monnaie en or de 3,54 g[1],[2] à 24 carats. Le nom provient du lys (en latin flos, symbole héraldique de Florence) représenté au droit de la monnaie.

Au XIIIe siècle et jusqu'à la Renaissance le fiorino, grâce à la puissante croissance bancaire de Florence devint la monnaie de change préférée en Europe.

Les monnaie en or[modifier | modifier le code]

Le fiorino (comme les autres monnaies de la même époque genovino et zecchino) a été une des premières monnaies en or à être émise en Italie après la chute de l'Empire romain. L'utilisation de l'or dans la monnaie européenne était rendue possible par la reprise du commerce avec le nord de l'Afrique d'où provenait la majeure partie de l'or destiné à la monnaie et au commerce.

Popolino[modifier | modifier le code]

Popolino (1306)

Avec le fiorino d'or, en 1296 Florence a aussi émis un popolino, un gros fiorino en argent. Pour l'époque il possédait un titre très élevé de 958 et ⅔ sur 1000. Il valait 1/20e de fiorino d'or, ou 2 soldi. Il existait aussi un fiorino piccolo, une monnaie valant un 1/12e de soldo (en italien Soldo, pluriel Soldi) .

L'argent avec ce titre élevé fut appelé argento popolino et ce titre devint obligatoire à Florence aussi bien pour la monnaie que l'argenterie.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En réalité le poids du fiorino a subi des variations au cours des siècles. Si le poids initial (1252) était exactement de 3,5368 g, en 1402 il était de 3,3288 g (-5.818 % par rapport au poids initial)
  2. Mario Bernocchi, Le monete della repubblica fiorentina, vol III, Leo S. Olschki Éditeur, 1976, p. 66 tab.N.1