Fiodor Fiodorovitch Ouchakov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouchakov.
Fiodor Fiodorovitch Ouchakov
Фёдор Фёдорович Ушаков
Image illustrative de l'article Fiodor Fiodorovitch Ouchakov

Naissance
Bournakovo
Décès (à 72 ans)
abbaye de Sanaksar
Origine Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Arme marine
Grade Amiral
Années de service 17661812
Commandement Flotte de la mer noire
Distinctions Ordre de Saint-Jean de Jérusalem Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Russie impériale)
Ordre de St-Georges IIe classe Ordre de Saint-George
Ordre de Saint-Vladimir IIIe classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint-Alexandre Nevski Ordre de Saint-Alexandre Nevski

Fiodor Fiodorovitch Ouchakov (en russe : Фёдор Фёдорович Ушаков), né le à Bournakovo, mort le à l'abbaye de Sanaksar.

Amiral russe, il fut le plus illustre commandant des forces navales de la Russie impériale du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le village de Bournakovo dans le gouvernement de Iaroslavl dans une famille modeste de petite noblesse. Le 15 février 1761, Fiodor Fiodorovitch Ouchakov intégra l'École navale du Corps des cadets de Saint-Pétersbourg, il en sortit diplômé en 1766.

Carrière navale[modifier | modifier le code]

Sa formation militaire terminée, de 1766 à 1768, Fiodor Fiodorovitch Ouchakov servit à bord d'une galère de la flotte de la Baltique. En 1768, il fut transféré à la flottille du Don (appartenant à la Flotte de la mer d'Azov), à Taganrog (1768-1775). Il participa à la Guerre russo-turque (1768-1774). En 1780, Fiodor Fiodorovitch Ouchakov fut le commandant en chef du yacht de Catherine II de Russie. Entre 1780 et 1783, il commanda le navire de guerre Viktor et, en Méditerranée défendit les navires de commerce russes contre les attaques des pirates britanniques.

Après l'annexion de la Crimée par la Russie (1783), Fiodor Fiodorovitch Ouchakov supervisa personnellement la construction de la base navale de Sébastopol et des docks de Kherson. Au cours de la Guerre russo-turque (1787-1792), il remporta de brillantes victoires contre les Turcs : bataille de Fidonisi le 14 juillet 1788, bataille du détroit de Kertch le 19 juillet 1790, bataille de Tendra les 8 septembre et 9 septembre 1790, la bataille du cap Kaliakra le 11 août 1791. Au cours de ses batailles, fortement influencé par le général Alexandre Souvorov, il démontra l'efficacité de sa nouvelle tactique navale.

En 1799, Fiodor Fiodorovitch Ouchakov fut promu au grade d'amiral et envoyé en Méditerranée afin de soutenir la Campagne d'Italie du général Alexandre Souvorov. Au cours de cette expédition navale, il conquit seul la République hellénique des Sept-Îles. En outre, il força les Français à se retirer de Corfou et des îles Ioniennes. Il bloqua également les troupes françaises dans les ports français en Italie, notamment à Gênes et Ancône, il attaqua également Naples et Rome.

En qualité de Grand-Maître de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Paul Ier de Russie ordonna à Fiodor Fiodorovitch Ouchakov de se rendre à Malte assiégé par les Anglais mais sans succès. L'amiral Horatio Nelson commandant les Britanniques ne désirant pas servir sous les ordres de l'amiral russe suggéra l'envoi de l'escadre russe en Égypte.

Le conflit entre les deux commandants empêcha Fiodor Fiodorovitch Ouchakov de rentrer en Russie en 1800. Le nouveau tsar, Alexandre Ier de Russie ne put apprécier ses victoires. L'amiral démissionna de son commandement en 1807 et se retira à l'abbaye Sanaksar dans l'actuelle Mordovie. Lors de l'invasion de la Russie par les troupes napoléoniennes en 1812, Fiodor Fiodorovitch Ouchakov demanda le commandement d'une milice locale, cela lui fut refusé.

Décès et inhumation[modifier | modifier le code]

Tombe d'Ouchakov à l'abbaye Sanaksar

Fiodor Fiodorovitch décéda le 14 octobre 1817 et fut inhumé à l'abbaye Sanaksar.

Hommage de la Marine impériale de Russie, de la marine de l'URSS et de la Fédération de Russie[modifier | modifier le code]

Lieux portant son nom[modifier | modifier le code]

  • En 1978, Le nom de 3010 Ouchakov ou 1978 sb5 fut donné à un astéroïde découvert par l'astronome soviétique Ludmilla Tcherny[1].
  • L'Institut naval de Kaliningrad porte également son nom.

Navires de guerre portant son nom[modifier | modifier le code]

Plusieurs navires de guerre portèrent le nom de l'amiral Fiodor Fiodorovitch Ouchakov :

Canonisation[modifier | modifier le code]

L'Église orthodoxe de Russie désigna Fiodor Fiodorovitch Ouchakov comme saint patron de la Marine russe (2000). Le patriarche Alexis II de Moscou le déclara saint patron des bombardiers nucléaires russes (2005). Ses reliques son conservées à l'abbaye Sanaksar.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionary of Minor Planet Names - p.247

Sources[modifier | modifier le code]

www.encspb.ru


Liens externes[modifier | modifier le code]