Finbarr O'Reilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Reilly.

Finbarr O'Reilly, né en 1971 à Swansea au Pays de Galles, est un photographe canadien et britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Finbarr O'Reilly a été correspondant culturel pour le Globe and Mail, puis a passé trois ans à rédiger des articles sur le divertissement et la pop culture pour le National Post. Il a rejoint Reuters en 2001 comme correspondant indépendant. En 2003, il a coproduit The Ghosts of Lomako, un documentaire sur la protection des singes bonobos en République démocratique du Congo. La même année, il codirige The Digital Divide, un documentaire sur les nouvelles technologies dans les pays en voie de développement.

Le jury international du concours World Press Photo a choisi une photo qu'O'Reilly a prise pour Reuters comme la photo de presse de l'année 2005. La photo montre les doigts squelettiques d'un enfant d'un an, appuyés contre les lèvres de sa mère, dans un centre alimentaire d'urgence au Niger[1].

Il vit aujourd'hui à Dakar au Sénégal. Il est le photographe en chef de Reuters Ouest et Centre Afrique. Récemment, il a documenté la pauvreté des Afrikaners dans la réserve de Coronation, une communauté nomade de 400 personnes vivant à Krugersdoorp, au nord-ouest de Johannesburg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une photo qui dit tout

Liens externes[modifier | modifier le code]