Finale mondiale de l'athlétisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Finale mondiale de l'athlétisme

Généralités
Création 2003
Disparition 2009
Organisateur(s) IAAF
Périodicité Annuelle
Statut des participants Professionnels

La Finale mondiale de l'athlétisme (nom officiel en anglais : IAAF World Athletics Final) est une compétition annuelle d'athlétisme organisée par l'IAAF de 2003 à 2009, en remplacement de la Finale du Grand Prix IAAF. Cette compétition avait lieu à l'extérieur, souvent au mois de septembre. Les trois premières éditions de la Finale mondiale de l'athlétisme se sont tenues à Monaco[1], les trois éditions suivantes se tenant quant à elles à Stuttgart. En 2009, la Finale mondiale s'est déroulée à Thessalonique, en Grèce. Suite à la création de la Ligue de diamant, la finale n'est pas reconduite en 2010.

Participants[modifier | modifier le code]

Les athlètes doivent faire partie des 8 ou 9 premiers dans le classement mondial de l'IAAF (World Ranking IAAF) pour les courses de sprint et pour les différents concours ou appartenir aux 12 ou 13 premiers pour les 1 500, 3 000, 5 000, 10 000 mètres comme pour le 3 000 mètres steeple.

Éditions de 2003 à 2009[modifier | modifier le code]

Édition Ville Pays Date Stade
2003 Monaco Drapeau de Monaco Monaco 13 et 14 septembre 2003 Stade Louis-II
2004 Monaco Drapeau de Monaco Monaco 18 et 19 septembre 2004 Stade Louis II
2005 Monaco Drapeau de Monaco Monaco 9 et 10 septembre 2005 Stade Louis II
2006 Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 9 et 10 septembre 2006 Gottlieb-Daimler-Stadion
2007 Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 22 et 23 septembre 2007 Gottlieb-Daimler-Stadion
2008 Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 13 et 14 septembre 2008 Gottlieb-Daimler-Stadion
2009 Thessalonique Drapeau de la Grèce Grèce 12 et 13 septembre 2009 Stade Kaftanzoglio

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La ville hongroise de Szombathely a accueilli les épreuves de lancer du marteau en 2003, 2004 et 2005. Le Stade Louis-II de Monaco, n'étant pas assez long.

Liens externes[modifier | modifier le code]