Filippo Argelati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivista italiana di numismatica 1889 p 310.png

Filippo Argelati (Bologne 1685 - 5 janvier 1755 à Milan) est un historien, numismate et érudit italien du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Filippo Argelati travaille avec Muratori à la publication des Scipions rerum italicarum. Les imprimeries d'Italie se trouvant insuffisantes pour un tel travail, ils s'adressèrent au comte Carlo Archinto, qui, dans ce but, fonda à Milan la société dite Palatine, et mit ainsi à leur disposition une vaste imprimerie[1]. Il a fait imprimer plusieurs autres grands ouvrages aux frais de cette société.

On lui doit encore Bibliotheca scriptorum mediolanensium (Milan, 1745) et une Biblioteca dei Volgarizzatori italiani (Milan, 5 vol. 1767), ouvrage posthume.

Son fils, Francesco Argelati a publié des traités de philosophie, de jurisprudence, d'histoire, et un Décaméron (Bologne, 1751) imité de Boccace.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch.Delagrave, 1876, p. 130