Filippa Duci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Filippa Duci, dame de Couy, née en 1520 en Italie et morte avant octobre 1586 en Touraine, fille de Gian Antonio Duci, est une courtisane piémontaise de la ville de Moncalieri, maîtresse du Dauphin Henri, futur roi de France Henri II. Son nom est francisé en Philippa Desducs.

Lors des guerres d'Italie, le Dauphin Henri passe quelques nuits durant l’année 1537 chez un écuyer, frère de Filippa. Dès leur première rencontre, le roi la séduit. Elle lui donne une fille, Diane de France, qui naît à Paris en 1538.

Cette naissance est capitale pour le dauphin (futur Henri II), car elle prouve que le roi n'est pas stérile, alors même que marié depuis cinq ans avec Catherine de Médicis, son mariage n’a pas donné d’héritier au trône.

François Ier accorde à la jeune Italienne la somme de 400 livres tournois par an sur l'Ordinaire de Touraine en 1541, à vie.

Elle épouse peu après un gentilhomme italien, Jean Baptiste de Saint-Severin, gentilhomme de la chambre du roi. Lors de la légitimation de sa fille, on la dit dame de Bléré en Touraine.

En 1582, elle est dame d'honneur de la reine Catherine de Médicis.

Sa fille, Diane de France, est élevée par Diane de Poitiers qui lui donne une éducation très pointue : elle parle l’espagnol, l’italien, le latin et joue de plusieurs instruments de musique.

Filippa Ducci meurt avant octobre 1586 près de Tours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]