Filipe Albuquerque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Filipe Miguel Albuquerque (né le 1er mars 1985 à Coimbra, Portugal) est un pilote automobile portugais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Filipe Albuquerque en World Series by Renault en 2007
Filipe Albuquerque en DTM en 2011

Filipe Albuquerque a commencé sa carrière en karting en 1993. Ce qui n'est alors qu'un simple divertissement devient rapidement une passion pour le jeune Portugais qui remporte deux titres nationaux. Logiquement, il ambitionne de passer au sport automobile, mais se heurte aux budgets nécessaires pour financer ses débuts en monoplace. Le salut vient du sponsor autrichien Red Bull qui l'incorpore à son programme de formation de jeunes pilotes et prend en charge sa carrière.

En 2005, il fait ses débuts en monoplace dans le championnat d'Espagne de Formule 3, puis participe plus tard dans la saison aux championnats allemands et européens (l'Eurocup) de Formule Renault en remplacement d'un autre pilote Red Bull. Immédiatement performant, il est confirmé pour le reste de l'année. 6e du championnat d'Espagne de Formule 3, 3e du championnat d'Allemagne de Formule Renault et 5e de l'Eurocup Formule Renault, il se classe en fin de saison meilleur débutant des trois compétitions à laquelle il a participé. En 2006, il se concentre sur la Formule Renault et s'impose dans le championnat d'Europe du Nord (émanation de l'ancien championnat d'Allemagne) ainsi que dans la relevée Eurocup, continuant de s'affirmer ainsi comme l'un des pilotes les plus prometteurs du Red Bull Junior Team.

En 2007, Albuquerque poursuit sa progression en disputant les World Series by Renault, au sein de l'écurie Épsilon Euskadi. Il s'y montre relativement performant avec la quatrième place finale du championnat et une victoire en Hongrie. Durant l'année, il effectue également deux piges en GP2 Series dans les écuries Racing Engineering (en remplacement d'Ernesto Viso, blessé, à Silverstone) et Arden International (en remplacement d'Adrian Zaugg, indisponible, à Valence).

Le début de carrière d'Albuquerque pourrait néanmoins être contrarié par sa rupture avec Red Bull à l'issue de la saison 2007. Ayant refusé de partir au Japon pour y disputer le championnat de Formula Nippon en 2008, il a en effet perdu le soutien financier du puissant sponsor autrichien[1].

En 2010, Albuquerque participe à la Race of Champions, affrontant notamment Sebastian Vettel, Michael Schumacher et Sébastien Loeb. Cette édition se déroule à Düsseldorf en Allemagne. Il bat Sebastian Vettel en demi-finales. Lors de la finale, Albuqerque bat Sébastien Loeb deux manches à une. Il devient alors le Champion des Champions 2010[2].

En 2011, il participe au DTM avec une Audi A4 de 2008, il terminera 12e du championnat et montera sur le podium (2e) à Valence.

Carrière[modifier | modifier le code]

Saisons Championnat Écuries Courses Pole positions Victoires Points Classement final
2005 F3 espagnole Racing Engineering 14 1 1 52 6e
Formule Renault Eurocup Motopark Academy 14 3 0 63 5e
Formule Renault Allemande Motopark Oschersleben 14 6 4 273 3e
2006 Formule Renault Eurocup Motopark Academy 14 4 4 99 1er
Formule Renault NEC Motopark Academy 14 2 4 312 1er
2007 World Series by Renault Épsilon Euskadi 13 0 1 63 4e
GP2 Series Racing Engineering
Arden International
2 0 0 0 32e
2007-2008 A1 Grand Prix A1 Team Portugal 8 0 0 54 11e

Résultats en GP2 Series[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Podiums Points inscrits Classement
2007 Racing Engineering
Arden International
2 0 0 0 0 32e

Résultats en DTM[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Courses disputés Victoires Pole positions Podiums Records du tour Points inscrits Classement
2011 Audi A4 DTM 08 Team Rosberg 10 0 0 1 0 9 12e
2012 Audi A5 DTM Team Rosberg 5 0 0 0 0 8 11 e

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Filipe Albuquerque separou-se da Red Bull autosport.clix.pt; 30 novembre 2007
  2. (fr) Albuquerque champion des champions ! Sport Auto; 28 novembre 2010