Figura etymologica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La figura etymologica (substantif féminin), du latin figura (« image ») et etymologica (« étymologique ») est une figure de style qui consiste en un assemblage de mots différents venant réellement ou apparemment d'une même racine étymologique.

Très proche de la traductio, qui se fonde elle sur une répétition de mots ayant la même racine mais variants grammaticalement. On parle aussi d’accusatif d'objet interne ou accusatif de la figure étymologique lorsqu'il y a utilisation d'un complément d'objet dont le contenu sémantique apparaît déjà dans le verbe qu'il complète et fondé la plupart du temps sur la même racine étymologique. Elle appartient aux jeux étymologiques.

Exemple[modifier | modifier le code]

« Mer grise
brise
La brise
(...) Et l'ombre de la rampe,
Qui le long du mur rampe,
Monte jusqu'au plafond »

— Victor Hugo, Les Djinns, tiré de Les Orientales

« Tournez cent tours, tournez mille tours » (Paul Verlaine): un cas d' accusatif d'objet interne

« Vivre sa vie »

Définition[modifier | modifier le code]

Définition linguistique[modifier | modifier le code]

La figure étymologique opère une transformation d'un même mot à partir d'une répétition à l'identique. Elle est néanmoins spécialisée dans la contiguïté sur la base étymologique.

Définition stylistique[modifier | modifier le code]

La figure étymologique permet de lier deux mots ayant la même étymologie, ou paraissant l'avoir, afin de suggérer un sentiment ou une qualité de ressemblance inconsciente. Elle permet aussi de créer des réseaux lexicaux afin de mettre en cohérence différents propos ou arguments.

Genres concernés[modifier | modifier le code]

La figure étymologique concerne tous les genres littéraires : la poésie (où les règles de versification peuvent favoriser son emploi) comme le roman.

Historique de la notion[modifier | modifier le code]

Figures proches[modifier | modifier le code]

  • Figure « mère » : répétition
  • Figures « filles » : accusatif d'objet interne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cyril Aslanov, Camoufler la parenté : la figure étymologique estompée, Revue romane, Amsterdam, 2001, (ISSN 0035-3906)

Bibliographie des figures de style[modifier | modifier le code]

  • Quintilien (trad. Jean Cousin), De L’institution oratoire, t. I, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Budé Série Latine »,‎ 1989, 392 p. (ISBN 2-2510-1202-8).
  • Antoine Fouquelin, La Rhétorique françoise, Paris, A. Wechel,‎ 1557 (ASIN B001C9C7IQ).
  • César Chesneau Dumarsais, Des tropes ou Des différents sens dans lesquels on peut prendre un même mot dans une même langue, Impr. de Delalain,‎ 1816, 362 p. (ASIN B001CAQJ52)
    Nouvelle édition augmentée de la Construction oratoire, par l’abbé Batteux. Disponible en ligne.
  • Pierre Fontanier, Les Figures du discours, Paris, Flammarion,‎ 1977 (ISBN 2-0808-1015-4, lire en ligne).
  • Patrick Bacry, Les Figures de style et autres procédés stylistiques, Paris, Belin, coll. « Collection Sujets »,‎ 1992, 335 p. (ISBN 2-7011-1393-8).
  • Bernard Dupriez, Gradus, les procédés littéraires, Paris, 10/18, coll. « Domaine français »,‎ 2003, 540 p. (ISBN 2-2640-3709-1).
  • Catherine Fromilhague, Les Figures de style, Paris, Armand Colin, coll. « 128 Lettres »,‎ 2010 (1re éd. Nathan, 1995), 128 p. (ISBN 978-2-2003-5236-3).
  • Georges Molinié et Michèle Aquien, Dictionnaire de rhétorique et de poétique, Paris, LGF - Livre de Poche, coll. « Encyclopédies d’aujourd’hui »,‎ 1996, 350 p. (ISBN 2-2531-3017-6).
  • Henri Morier, Dictionnaire de poétique et de rhétorique, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands Dictionnaires »,‎ 1998 (ISBN 2-1304-9310-6).
  • Michel Pougeoise, Dictionnaire de rhétorique, Paris, Armand Colin,‎ 2001, 16 cm × 24 cm, 228 p. (ISBN 978-2-2002-5239-7).
  • Olivier Reboul, Introduction à la rhétorique, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Premier cycle »,‎ 1991, 15 cm × 22 cm, 256 p. (ISBN 2-1304-3917-9).
  • Hendrik Van Gorp, Dirk Delabastita, Georges Legros, Rainier Grutman et al., Dictionnaire des termes littéraires, Paris, Honoré Champion,‎ 2005, 533 p. (ISBN 978-2-7453-1325-6).
  • Groupe µ, Rhétorique générale, Paris, Larousse, coll. « Langue et langage »,‎ 1970.
  • Nicole Ricalens-Pourchot, Dictionnaire des figures de style, Paris, Armand Colin,‎ 2003, 218 p. (ISBN 2-200-26457-7).
  • Michel Jarrety (dir.), Lexique des termes littéraires, Paris, Le Livre de poche,‎ 2010, 475 p. (ISBN 978-2-253-06745-0).