Fighting Saints du Minnesota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fighting Saints du Minnesota

Fondé en 1972
Disparu en 1977
Siège Flag of St. Paul, Minnesota.svg Saint Paul,
Minnesota Minnesota,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Patinoire (aréna) St. Paul Auditorium (1972)
St. Paul Civic Center (1973-77)
Couleurs Première franchise
Bleu roi, or, blanc
                 
Deuxième franchise
Écarlate, or, blanc
                 
Ligue Association mondiale de hockey

Les Fighting Saints du Minnesota était le nom de deux franchises de hockey sur glace professionnel basées à Saint Paul, dans l'État du Minnesota qui évoluaient dans l'Association mondiale de hockey. La première équipe était l'une des douze franchises originales de l'AMH, jouant de 1972 à 1976. La seconde équipe avait été créée suite au déménagement des Crusaders de Cleveland à Saint-Paul et avait joué en partie la saison 1976-77. Aucune des deux franchises n'a joué en totalité sa dernière saison.

Première franchise[modifier | modifier le code]

La première équipe était l'une des douze franchises originales de l'AMH. Elle a joué quatre saisons à compter de la saison 1972-73. Le premier match des Fighting Saints, une défaite 4-3 contre les Jets de Winnipeg, fut joué le 13 octobre 1972 au St. Paul Auditorium. En cours de saison, le St. Paul Civic Center fut ouvert en janvier 1973. Le premier match dans la nouvelle patinoire fut joué le 1er janvier 1973, se soldant par un nul 4-4 après prolongations avec les Aeros de Houston.

Les couleurs de l'équipe étaient bleu roi, or et blanc. Le nom fut pris des Saints de St. Paul de la Ligue internationale de hockey, qui utilisés le surnom de « Fighting Saints » dans du matériel promotionnel.

Au début, Les Saints avaient une politique à favoriser les joueurs locaux, avec dans l'effectif de la saison 1972-73 pas moins de onze joueurs qui étaient né dans le Minnesota ou, dans le cas des anciens internationaux Keith Christiansen, George Konik et Carl Wetzel, citoyens américains. Ceci était rare au débuts des années 1970, où peu d'équipes de l'AMH ou la Ligue nationale de hockey avaient un joueur américain.

Malgré leur succès sur la glace - les Saints n'avaient jamais manqué les séries éliminatoires ou eu une saison négative - l'affluence était faible dû au marché bondé du Minnesota. La concurrence directe avec les North Stars du Minnesota de la LNH, les puissants Golden Gophers de l'Université du Minnesota, vainqueur de deux championnats NCAA durant cette période, et les populaires équipes de hockey des high schools condamnait l'avenir de l'AMH dans cette région. Les Saints avaient une fiche positive de 30-25-4 quand ils cessèrent leurs activités le 28 février 1976, en raison de difficultés financières.

Le dernier match fut joué le 25 février 1976 au Civic Center, une défaite 1-2 après prolongations contre les Mariners de San Diego, devant une foule 6 011 spectateurs.

Seconde franchise[modifier | modifier le code]

Suite au déménagement des Golden Seals de la Californie de la LNH à Cleveland pour devenir les Barons de Cleveland, les Crusaders de Cleveland de l'AMH s'installèrent à Saint-Paul pour la saison 1976-77. Comme leurs prédécesseurs, la seconde version des Saints - appelés les « New Fighting Saints » dans la publicité et le matériel promotionnel - avaient une fiche positive après leurs 42 premières parties (19-18-5), mais le propriétaire Nick Mileti fut incapable de vendre l'équipe à des acheteurs locaux. La franchise mit officiellement un terme à ses activités le 20 janvier 1977. Les « New » Fighting Saints jouèrent leur dernier match le 14 janvier 1977, une victoire 9-5 contre les Racers d'Indianapolis.

Le design du logo et du chandail de l'équipe étaient identiques à ceux de la première équipe, à l'exception que le bleu roi fut remplacé par du rouge écarlate.

Joueurs[modifier | modifier le code]

Ted Hampson était l'unique capitaine de la première franchise des Saints. Ron Ward fut capitaine des « New » Saints avant d'être remplacé en cours de saison par John Arbour.

Parmi les joueurs notables ayant joué pour les Saints, il y avait Wayne Connelly (meilleur pointeur de la franchise), Mike Walton, Mike Antonovich (plus grand nombre de matchs joués), Ted Hampson, Dave Keon, John McKenzie, Rick Smith, hommes forts Jack Carlson, Gord Gallant, Curt Brackenbury, Bill Butters et Paul Holmgren et gardiens Mike Curran et John Garrett. Lors des demi-finales de la saison 1973-74 contre les Aeros de Houston, l'attaquant controversé Bill « Goldie » Goldthorpe joua trois parties pour les Saints, ne marquant aucun point et recevant 25 minute de pénalité.

Parmi les joueurs choisis par les Saints lors du repêchage général 1972 est un joueur qui avait joué pour l'équipe des États-Unis lors des Jeux olympiques de 1956, Wendell Anderson. Anderson s'était dit flatté, mais choisit de ne pas joindre les Saints et de continuer son travail quotidien - en tant que gouverneur du Minnesota.

Records individuels[modifier | modifier le code]

Repêchages[modifier | modifier le code]

Choix du premier tour des repêchages amateurs AMH
Année Nom du joueur Rang Équipe mineure (ligue)
1973 Bob Gainey 7e Petes de Peterborough (AHO)
1974 Bruce Boudreau 14e Marlboros de Toronto (AHO)
1975 Greg Hickey 10e Fincups de Hamilton (AHO)
1976 Glen Sharpley[1] 3e Festivals de Hull (LHJMQ)

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Glen Sonmor fut le directeur général des deux franchises des Saints. Il était également l'entraîneur-chef durant la première partie de la saison inaugurale. Lorsqu'il abandonna ses fonctions d'entraîneur, il fut remplacé par son assistant Harry Neale. Ce dernier conserva son poste jusqu'à ce que la première franchise cessa ses activités en février 1976. Pour la saison 1976-77, Somnor reprit le poste.

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[2],[3]
Saison PJ V D N Pts BP BC Pun Classement Séries éliminatoires
1972-73 78 38 37 3 79 250 269 1 134 4e de la Division Ouest Symbol oppose vote.svg 1-4 Jets de Winnipeg
1973-74 78 44 32 2 90 332 275 1 243 2e de la Division Ouest Symbol support vote.svg 4-1 Oilers d'Edmonton
Symbol oppose vote.svg 2-4 Aeros de Houston
1974–75 78 42 33 3 87 308 279 1 233 3e de la Division Ouest Symbol support vote.svg 4-2 Whalers de la Nouvelle-Angleterre
Symbol oppose vote.svg 2-4 Nordiques de Québec
1975–76 59 30 25 4 64 211 212 1 354 n'a pas fini la saison
1976–77 42 19 18 5 43 136 129 600 n'a pas fini la saison
Totaux AMH 335 173 145 17 363 1 237 1 164 5 564

Prix et récompenses de l'AMH[modifier | modifier le code]

L'Association mondiale de hockey remettait des prix et des récompenses individuelles et collectives aux joueurs et aux équipes qui jouaient en son sein. Ci-dessous sont listés les différents trophées et honneurs reçus par l'équipe des Fighting Saints et ses joueurs.

Trophée Bill Hunter. Remis annuellement au meilleur buteur de hockey sur glace de la saison dans l'Association mondiale de hockey

Trophée Paul Deneau. Remis annuellement au joueur le plus gentilhomme de la saison de hockey sur glace dans l'Association mondiale de hockey


Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Les parties de la première franchise des Fighting Saints pouvaient être entendues sur WLOL Radio de 1972 à 1976, avec Franck Buetel comme annonceur. Buetel était le commentateur pour les North Stars du Minnesota sur WTCN-TV (maintenant KARE-TV). Il avait pour cocommentateurs Roger Buxton, Bob Halvorson - directeur des relations publiques des Saints lors de leur première saison - et Bill Allard - directeur des relations publiques des Saints de 1973 à 1976. Aucune station de radio locale ne retransmit les rencontres des « New » Saints.

De temps à autre, les matchs des Saints étaient télévisés sur WTCN. la première partie sur WTCN était à domicile contre les Crusaders de Cleveland, commentée par Buetel et Allard. Buxton commenta les autres parties sur WTCN.

Le 7 janvier 1973, CBS retransmit son premier match de l'AMH, entre les Fighting Saints et les Jets de Winnipeg en direct du nouveau St. Paul Civic Center, avec Ron Oakes, Gerry Cheevers et Dick Stockton commentant. Au cours de la saison 1973-74, une rencontre à domicile des Saints fut télévisée sur KTCA-TV (PBS).

Les principaux journalistes sportifs qui avaient couvert les Fighting Saints étaient Charlley Hallman du St. Paul Pioneer Press et John Gilbert du Minneapolis Tribune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Glen Sharpley fut repêché par les Crusaders de Cleveland avant qu'ils déménagèrent à Saint-Paul durant l'été 1976
  2. Le score des Fighting Saints est indiqué en premier.
  3. (en) Résultats des Fighting Saints sur www.hockeydb.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]