Fibrose hépatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fibrose hépatique est la résultante commune aux maladies chroniques du foie, caractérisée par l'accumulation anormalement élevée de constituants de la matrice extracellulaire dans le parenchyme hépatique. Sa progression peut conduire à la cirrhose[1],[2].

Le diagnostic et l'évaluation du degré de la fibrose hépatique, essentiels à la prise en charge des patients, ont reposé chronologiquement sur l'autopsie, la clinique, la biologie hépatique de routine, la ponction-biopsie hépatique, l'échographie, les tests sanguins non invasifs de fibrose et enfin de l'élastométrie[3].

Méthodes d'évaluation de la fibrose hépatique[modifier | modifier le code]

Il existe différentes méthodes d'évaluation de la fibrose hépatique au cours des hépatopathies chroniques. Actuellement on utilise la ponction biopsie hépatique, l'élastographie impulsionnelle ultrasonore et des scores biologiques composites.

La ponction biopsie hépatique[modifier | modifier le code]

Prélèvement d'un cylindre de parenchyme hépatique à l'aide d'une aiguille spéciale pour examen anatomo-pathologique.

L'élastographie impulsionnelle ultrasonore[modifier | modifier le code]

L'élastographie impulsionnelle ultrasonore est une méthode permettant de quantifier de façon instantanée et non invasive le degré de fibrose du foie. Pour cela on peut engendrer une petite vibration à la surface de la peau à l'aide d'une sonde d'échographie modifiée, puis mesurer la vitesse de déplacement de cette vibration. Plus la vibration se déplace vite, plus le foie est dur et plus la fibrose est importante[4]. La société Echosens a développé un produit dédié : fibroScan. Le fibroscan quantifie à l'aveugle aucune image n'est produite pouvant permettre une localisation de la position de l'échantillon mesuré. SIEMENS commercialise un échographe permettant de mesurer la vitesse de l'onde de cisaillement créée par une impulsion générée par une sonde échographique standard. L'Acuson S2000 permet de localiser très précisément la zone dans laquelle l'appareil réalisera la mesure[5]. De plus grâce à la technique utilisée par SIEMENS l'ascite n'est pas un obstacle à la mesure. Si la localisation de l'échantillon est possible, sa taille reste très petite par rapport au volume du foie (surface fixe de 0,6 cm2). Un autre échographe, Aixplorer développé par la société SuperSonic Imagine, à Aix-en-Provence, France, utilisant le même type d'impulsion mais avec une technologie différente, permet d'afficher une carte de la dureté du foie sur une zone allant jusqu'à 10 cm2 de surface et en temps réel.

Les tests sanguins non invasifs de fibrose[modifier | modifier le code]

Le Fibrotest[modifier | modifier le code]

Le Fibrotest est un test sanguin non invasif associant cinq marqueurs sériques disponibles en routine : bilirubine totale, GGT, haptoglobine, alpha 2-macroglobuline et apoliprotéine A1. L’Actitest associé au Fibrotest nécessite en plus le dosage des transaminases ALAT ou SGPT[6].

Le FibroMètre[modifier | modifier le code]

Les FibroMètres sont des tests diagnostiques non-invasifs de mesure de la sévérité de certaines maladies chroniques du foie, réalisés à partir d'une simple prise de sang. Auparavant, le diagnostic de fibrose hépatique reposait uniquement sur la biopsie hépatique, particulièrement invasive, les nouveaux tests diagnostiques sanguins de fibrose hépatique représentent des alternatives à la biopsie.

Une ordonnance FibroMètre comprend une combinaison de 4 à 9 marqueurs parmi les suivants :

Les FibroMètres sont adaptés à chaque étiologie et précisent, en plus du score de fibrose, le pourcentage de fibrose dans le foie, appelé aire de fibrose.

Il existe un FibroMètre spécifique pour les hépatopathies d'origine virale, alcoolique et métabolique (stéatose).

Comment réaliser un FibroMètre ?[modifier | modifier le code]

Le médecin prescrit au patient le FibroMètre qui lui correspond.

Le patient se rend dans le laboratoire de son choix avec son ordonnance.

Une fois les marqueurs dosés, le laboratoire effectue le calcul du FibroMètre.

Les résultats sont rendus à la fois au médecin et au patient.

Combien coûte un FibroMètre ?[modifier | modifier le code]

La réalisation du FibroMètre comprend :

Le coût du prélèvement et des dosages des marqueurs sanguins est pris en charge par les organismes de santé.

Le coût du calcul du FibroMètre, quant à lui, reste à la charge du patient. Le coût dépend des indications médicales et peut aller de 20 à 74 euros à la charge du patient[7].

Recommandations[modifier | modifier le code]

En France, la haute autorité de santé (HAS) recommande, dans certaines circonstances (hépatite C), l'utilisation des tests diagnostiques non invasifs pour le diagnostic de fibrose hépatique en 1re intention : examen physique (Fibroscan) et tests sanguins (Fibrotest, FibroMètre, Hepascore). Ces examens sont remboursés depuis juin 2011 sous certaines conditions (JO 19/5/11).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Housset, Guechot. Fibrose hépatique : Physiopathologie et diagnostic biologique. Pathologie et biologie, 1999, vol. 47, no 9, p. 873-1032. Résumé (ISSN 0369-8114)
  2. Fibrose Hépatique. Comment peut-on évaluer le degré de fibrose hépatique ? Texte de synthèse sur les marqueurs de fibrose hépatique, par le Pr A.Mallat durant les Journées en Hépatologie d'Henri Mondor de septembre 2002.
  3. Évaluation de la fibrose hépatique en pratique clinique. EA.Pariente
  4. FibroScan sur http://hepatoweb.com
  5. Virtual Touch Tissue Quantification.
  6. FibroTest sur http://hepatoweb.com
  7. Combien coûte le fibromètre ? sur www.hepatites-info-service.org.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]