Fiat Industrial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 01′ 57″ N 7° 40′ 01″ E / 45.03258, 7.666934

Fiat Industrial

Création 2011
Disparition 2013
Personnages clés Giovanni Agnelli
Forme juridique S.p.A
Siège social Drapeau d'Italie Turin (Italie)
Direction John Elkann, Sergio Marchionne
Actionnaires Exor
Activité Fabrication et vente de véhicules
Site web www.fiatindustrial.com
Capitalisation 11,5 milliards d'euros (03/06/2011)
Chiffre d’affaires 21.3 milliards d'euros (2010)
Résultat net 378 millions d'euros (2010)

Fiat Industrial Group est l'ancienne division véhicules industriels et commerciaux, machines agricoles, et engins de BTP de FIAT. Fiat Industrial a été scindé de Fiat S.p.A le 3 janvier 2011. Basé à Turin, Fiat Industrial est détenu à 30,5 % par Exor, la holding de la famille Agnelli. Le groupe rassemble les camions et autobus Iveco, Irisbus, Astra, Magirus, les fabricants de machines agricoles et d'engins de chantier Case, New Holland, Steyr, Kobelco, les générateurs et moteurs de bateaux FPT Industrial[1]. Fiat Industrial Group est coté à la Bourse de Milan et a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 21.3 milliards d'euros pour un résultat net de 378 millions d'euros[2].

Fiat Industrial a fusionné en 2013 avec sa filiale américaine, CNH Global, pour former la société italienne CNH Industrial.

Les différentes activités[modifier | modifier le code]

CNH Case New Holland[modifier | modifier le code]

L'activité machines agricoles et de construction constitue la filiale CNH Case New Holland, dont les revenus 2010 se sont élevés à 11.9 milliards d'euros avec 28 831 collaborateurs employés. Les différentes marques sont Case Agriculture, Case Construction, New Holland Agriculture, New Holland Construction, Steyr et Kobelco[1]. CNH est le premier constructeur mondial de matériels en agrégeant les machines agricoles et de BTP, le numéro 2 mondial pour les seules machines agricoles derrière John Deere et le numéro 3 pour les seuls engins de BTP, derrière Caterpillar et JCB. CNH est détenu à 88,9 %.

Iveco[modifier | modifier le code]

L'activité camions et véhicules commerciaux constitue la filiale Iveco, avec ses marques Iveco, Astra, Irisbus et Magirus. Iveco est spécialiste des poids lourds, véhicules spéciaux, transports de personnes Irisbus, et véhicules militaires Iveco Defence Vehicles. En Italie, Iveco (ex Fiat V.I.) ainsi que Astra SpA produisent des véhicules de chantier et des dumpers tandis que SIVI propose des véhicules spéciaux pour transports exceptionnels jusqu'à 740 tonnes. En Europe, Fiat est présent sur le marché avec ses filiales Iveco Allemagne (ex Magirus), Iveco France (ex Unic), Iveco Grande-Bretagne (ex Ford UK Trucks et Seddon Atkinson) et Iveco Espagne (ex Pegaso). Dans le reste du monde, on retrouve les marques Iveco-Otoyol en Turquie, UralAZ en Russie, Iveco Hongyan en Chine, Iveco Ashok Leyland en Inde, Iveco Australie (ex International). Fiat est également présent sur les marchés industriels de l'Argentine avec Iveco Argentina, du Brésil et du Venezuela.

Le chiffre d'affaires 2010 s'est élevé à 8,3 milliards d'euros, et la filiale emploie 25 583 collaborateurs. Fiat Industrial a vendu en 2010 258 000 bus et camions, dont 78 300 en Europe de l'Ouest (Italie, France, Allemagne), 11 500 en Europe de l'Est, 39 800 dans le reste du monde, et 129 100 en Chine à travers deux coentreprises avec le chinois SAIC, à savoir Naveco détenue à 50 %, et SAIC Iveco Hongyan Commercial Vehicles détenue à 33,5 %[1]. Iveco est détenu à 100 %.

La filiale Irisbus, division autocars et autobus de Iveco, est née en 1999 du regroupement des activités autobus d'Iveco et de Renault. Irisbus fabrique sa très large gamme dans de nombreux pays : Italie, Espagne, France Annonay, Argentine Cordoba, Brésil, Tunisie, Inde, Chine, Hongrie et République tchèque.

FPT Industrial[modifier | modifier le code]

FPT Industrial produit des moteurs pour les poids lourds, les machines agricoles et engins de chantier, des moteurs de bateaux, des générateurs, mais aussi des boites de vitesse et des essieux. Ses ventes sont d'abord destinées à Iveco (34 %), CNH (23 %) et une filiale de véhicules commerciaux légers Sevel (25 %). Le chiffre d'affaires s'est élevé à 2,4 milliards d'euros en 2010 et la filiale emploie fin 2010 7 707 collaborateurs[1]. FPT Industrial est détenu à 100 %.

La répartition géographique de l'activité[modifier | modifier le code]

La répartition géographique de l'activité de Fiat Industrial a été en 2010[1] :

Fiat Industrial Group
Zone géographique Chiffre d'affaires Collaborateurs Usines Centres de R&D
Italie 11,7 % 29,2 % 16 13
Europe hors Italie 32,1 % 36,2 % 25 21
Amérique du Nord 24,4 % 15,7 % 11 13
Mercosur 17,3 % 12,8 % 8 4
Reste du Monde 14,5 % 6,1 % 8 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Annual Report at 31 december 2010, FIAT Societa Per Azioni,‎ 31 décembre 2010
  2. « Fiat Industrial Spa », sur zonebourse.com (consulté le 27/05/2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(fr) Fiat Industrial Group