Fiannamail ua Dúnchada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fiannamail ua Dúnchada roi des Scots de Dalriada de 698 à 700/701[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Petit-fils de Dúnchad mac Conaing et vraisemblablement fils de Conall Cael mac Dúnchad mort au Kintyre en 681[2]. Il est donc issu d'une branche cadette du Cinél Gabráin qui reprend la lutte contre le Cenél Loairn après le meurtre en 697 d'Eochaid mac Domangairt, le descendant direct de Domnall Brecc.

Règne[modifier | modifier le code]

Il s'empare du trône après l'explusion d'Ainbcellach mac Ferchair qui est envoyé captif en Irlande. Les Annales d'Ulster nous informent qu'il est tué deux ans après en 701[3] sans doute par Selbach mac Ferchair, le frère d'Ainbcellach qui monte alors sur le trône[4]

En 697, on relève son nom parmi les signataires de la « Lex Innocentium » instituée par Saint Adomnan[5],[4]

Postérité[modifier | modifier le code]

Sa famille implantée dans le Kintyre, continuera à jouer un rôle important pendant une quarantaine d'années. On relève un certain Becc Ua Dúnchada qui était peut-être son frère et qui sera tué en 707[6] et surtout son parent (fils, frère ou cousin ?) Dúnchad Becc roi de Kintyre qui vaincra Selbach mac Ferchair à la bataille navale Ard Nesbi le 6 septembre ou octobre 719[7] avant de mourir en 721[8].

Indrechtach, le fils de Fiannamail qui n'est pas reconnu comme roi de Dalriada dans les Annales, sera vaincu à la bataille de Druin Cathmail[9] avant d'être tué la même année avec son frère Conall et « beaucoup d'autres » à celle de Forboros par le roi Pictes Oengus Ier en 741[10],[11].



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marjorie Ogilvie Anderson Kings and Kingship in Early Scotland, John Donald, 3e édition, 2011, (ISBN 9781906566302) p. 228.
  2. Annales d'Ulster: AU 681.3 ou d'un prince nommé Osséne selon James E. Fraser From Caledonia to Pictland, Scotland to 795 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2009) (ISBN 9780748612321) p. 250
  3. Annales d'Ulster: AU 700.4
  4. a et b James E. Fraser Op. cit p. 251 .
  5. Annales d'Ulster AU 697.3
  6. Annales d'Ulster: AU 707.1
  7. Annales d'Ulster: AU 719.7
  8. Annales d'Ulster AU 721.1
  9. Annales d'Ulster AU 741.10
  10. Annales d'Ulster: AU 741.6
  11. James E. Fraser Op. cit p. 303

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) James E. Fraser From Caledonia to Pictland, Scotland to 795 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2009) (ISBN 9780748612321) p.250-251,272,283,303.
  • (en) Alfred P. Smyth Warlords and Holy men Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0-7486-0100-7)
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth and D P Kirby A bibliographical dictionary of Dark Age Britain Seaby London (1990) (ISBN 1-8526-4047-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]