Fiabilité de Wikipédia en anglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Wikipédia en anglais.
Graphique montrant le % de vandalismes vus (en rouge) et leur vie moyenne en fonction du temps (en secondes, en bleu) sur Wikipédia en anglais. On voit ainsi qu'environ 50 % des vandalismes ont une « espérance de vie » de moins de 100 secondes et qu'environ 90 % d'entre eux sont visionnés moins de 100 fois. Le graphique est basé sur un échantillon de 500 000 vandalismes.

La fiabilité de Wikipédia en anglais, comparée aux autres encyclopédies et aux sources plus spécialisées, a été, et est évaluée de multiples manières, incluant des études statistiques, des analyses comparatives, des analyses de l'évolution des articles ou l'analyse des forces et faiblesses inhérentes au processus d'édition de Wikipédia.

Plusieurs études ont été menées pour évaluer la fiabilité de Wikipédia. Une des premières études notables est celle de la revue Nature, qui a déclaré qu'en 2005, les articles scientifiques de Wikipédia se situaient à un niveau de précision proche de celui de l'Encyclopædia Britannica et présentaient un taux similaire d' «erreurs importantes». L'étude de Nature a été contestée par l'Encyclopædia Britannica, ce qui amena Nature a répondre par une réponse formelle, ainsi que par une réfutation point par point des principales objections de Britannica. Entre 2008 et 2010, des articles dans les domaines médicaux et scientifiques tels que la pathologie, la toxicologie, l'oncologie et les produits pharmaceutiques, comparant Wikipedia à des sources professionnelles et évaluées par des pairs, ont constaté que la profondeur de traitement des sujets sur Wikipedia, ainsi que la couverture, étaient d'un niveau élevé. Les préoccupations concernant la lisibilité ont été soulevées. Cependant, les omissions restent un problème récurrent, parfois en raison du retrait des informations sur les produits nocifs par les services de relation publique concernés ainsi qu'à cause d'une attente considérable pour des domaines tels que la médecine.

Wikipédia est ouvert à l'édition anonyme et collaborative, alors que l'évaluation de sa fiabilité comprend habituellement des examens de la rapidité avec laquelle les informations fausses ou trompeuses sont supprimées. Une première étude menée par des chercheurs d'IBM en 2003, deux ans après la création de Wikipedia- a estimé que « le vandalisme est habituellement réparé très rapidement - si rapidement que la plupart des utilisateurs ne verront jamais de ses effets » et a conclu que Wikipedia avait « des capacités étonnamment efficaces d'auto-guérison ». En 2007 une étude a déclaré que « 42 % des dégâts sont réparés presque immédiatement ... ".

Plusieurs incidents ont également été médiatisés, dans lesquels de fausses informations ont perduré sur Wikipédia. En mai 2005, un utilisateur édite l'article biographique sur John Seigenthaler Sr. afin d'y introduire plusieurs déclarations fausses ou diffamatoires. Les fausses information sont passées inaperçues jusqu'à septembre 2005, quand elles ont été découvertes par un ami de Seigenthaler. Après que les informations ont été retirées de Wikipedia, elles sont restées pendant trois semaines sur des sites miroir publiant le contenu de Wikipedia.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]