Fièvre de lait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fièvre de lait, également appelée fièvre vitulaire ou hypocalcémie puerpérale est une maladie rencontrée chez les femelles mammifères. C'est une maladie métabolique qui se caractérise par une baisse du taux de calcium sanguin, le plus généralement juste avant ou quelques heures après la parturition.

Les conséquences sur l'animal sont l'affaiblissement et l'incapacité à se relever après la parturition. C'est pourquoi il est conseillé de créer un déficit calcique quelques jours à quelques semaines avant la mise bas pour obliger l'animal à puiser dans ses réserves et ainsi éviter la fièvre de lait. Car cette maladie n'est autre qu'un blocage des éléments calciques. Maladie économique importante dans les troupeaux de vaches laitières, due principalement au blocage de la mobilisation du calcium osseux et digestif, au moment de la transition tarissement / lactation, ou la demande de calcium par la mamelle est brusquement augmentée, chez les multipares.

Les facteurs prédisposants sont outre la race (jersayaise plus sensibles), l'âge et la parité (le risque devient important au 3e vêlage), l'état d'engraissement, et la nutrition dans la période qui précède la mise bas : les défauts d'apport en magnésium, ainsi que l'alcalose métabolique d'origine alimentaire provoquent un blocage de la sécrétion et de l'action de la parathormone (normalement activée quand la calcémie baisse).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]