Feux de croisement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allure du faisceau des phares en position « croisement » ou « code ».

Les feux de croisement (appelés familièrement « codes ») sont des dispositifs d'éclairage utilisés sur les véhicules automobile, permettant la conduite de ces véhicules la nuit et en cas de luminosité faible, tout en étant correctement visible, sans éblouir les autres usagers de la route qui arrivent en sens inverse.

Les feux de croisement sont complémentaires des feux de route. Les deux termes désignent alors deux modes de fonctionnement des phares.

La puissance des ampoules, autrefois de 40 watts avec les lampes type « code européen », est maintenant de 55 W avec les lampes à iode H1, H4 ou H7[Où ?].

L'usage des feux de croisement de jour est obligatoire, entre autres, dans les pays suivants (liste non-exhaustive) : Autriche, Bulgarie (du 1er novembre au 1er mars), Canada, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro[1], Norvège, Pologne, République tchèque, Serbie, Slovénie, Suède, et en Suisse. Il est recommandé notamment en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil aux voyageurs Monténégro diplomatie.belgium.be

Voir aussi[modifier | modifier le code]