Festungsfront Oder-Warthe-Bogen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan des fortifications et du réseau

Festungsfront Oder-Warthe-Bogen (que l'on peut traduire par « Forteresse avancée Oder-Warta-Bogen »), aussi appelée Ostwall (« Mur de l'Ouest »), est un système de fortifications souterraines érigé en Pologne par l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Construites de 1934 à 1938 entre les rivières Oder et Warta[1], elles ont été les fortifications les plus avancées du Troisième Reich. Elles ont compris une centaine de structures défensives en partie reliées par un réseau de tunnels. Quelques parties peuvent être visitées au début du XXIe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

La partie centrale, située près de Boryszyn en Pologne, s'étend vers le nord sur une douzaine de kilomètres. Les casemates sont reliées grâce à un réseau de tunnels souterrains d'une longueur de 32 kilomètres, lesquels peuvent s'enfoncer jusqu'à 40 mètres sous terre. Le réseau comprend des rails, des ateliers, des salles de machines et des logements[2].

Ligne de défense contre les chars d'assaut.

En 2014, ce serait le grand refuge artificiel à chauve-souris de l'Europe, accueillant plus de 37 000 chauve-souris de 10 espèces pendant leur hibernation. « Pour y pénétrer, il faut une autorisation, afin de protéger les chauves-souris contre des vandales et le flux de touristes »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Międzyrzecki Rejon Umocniony », Die Deutsche Festungsfront,‎ 2014 (consulté le 3 avril 2014)
  2. (en) « Boryszyn Loop », Peter Buchheim,‎ 2014 (consulté le 3 avril 2014)
  3. AFP, « Pologne: des chauves-souris à l'abri de fortifications de l'Allemagne nazie », Le Point,‎ 2 avril 2014 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Christel Focken, Ostwall. Die vergessene Festungsfront „Oder-Warthe-Bogen“, Aachen, Helios,‎ 2006 (ISBN 3-938208-23-6)
  • (de) Günter Leibner, Die Festung „Oder-Warthe-Bogen“, Buchholz, Haupt,‎ 2000
  • (de) Sonja Wetzig, Ostwall. Die vergessene Festungsfront im Oder-Warthe-Bogen, Wölfersheim-Berstadt, Podzun-Pallas,‎ 1999 (ISBN 3-7909-0662-X)
  • (de) Janusz Miniewicz et Bogusław Perzyk, Die Festungsfront Oder - Warthe-Bogen, Militaria Bogusława Perzyka,‎ 2012 (ISBN 83-900868-0-8)

Article connexe[modifier | modifier le code]

52° 22′ 00″ N 15° 30′ 00″ E / 52.36667, 15.5 ()