Festival mondial des arts nègres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En 1966, le Festival mondial des arts nègres, organisé à l'initiative de la revue Présence Africaine et de la Société africaine de culture par Léopold Sédar Senghor, a constitué un événement sans précédent dans l'histoire culturelle du continent africain.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Selon le président-poète, il s'agissait de « parvenir à une meilleure compréhension internationale et interraciale, d’affirmer la contribution des artistes et écrivains noirs aux grands courants universels de pensée et de permettre aux artistes noirs de tous les horizons de confronter les résultats de leurs recherches ».

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord prévu en 1961, 1963 et 1965, le premier festival s'est finalement tenu à Dakar (Sénégal) du 1er au 24 avril 1966. Des personnalités de tous horizons y ont participé : André Malraux, Aimé Césaire, Jean Price-Mars, Duke Ellington, Joséphine Baker, Langston Hughes, Aminata Fall et bien d'autres. Tous les arts étaient représentés : arts plastiques, littérature, musique, danse, cinéma, etc. Un musée dynamique avait été spécialement construit pour la circonstance à Soumbédioune.

Sa deuxième édition s'est déroulée à Lagos (Nigeria) en 1977.

La troisième édition du Festival mondial des Arts nègres à elle aussi souffert de plusieurs reports, prévu à l'origine du 1er au 14 décembre 2009, puis lors de la fête de l'indépendance en 2010. Elle se déroulera du 10 au 31 décembre 2010 à Dakar et Saint-Louis, sous l’égide du Président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, avec le Brésil pour invité d’honneur.

Le Festival mondial des arts nègres 2010[modifier | modifier le code]

  • Le Festival célèbrera les talents d’Afrique et de sa diaspora. Placé sous le thème de la Renaissance africaine, il s’affirme comme le plus grand rassemblement mondial des arts et cultures noirs. Alliant des débats à des fêtes et manifestations culturelles, il a une double ambition : festive et intellectuelle.
  • Le comité d’organisation du Festival comprend: Serigne Modou Bousso Lèye, Ministre de la Culture du Sénégal, Président du comité ; Abdou Aziz Sow, le Délégué Général ; Syndiely Wade, la Déléguée Générale Adjointe.
  • Un Forum permet de débattre sur le sujet de la Renaissance Africaine et l’apport des peuples noirs à la civilisation universelle. Associant des intellectuels et des scientifiques de renom, il est structuré autour de 6 conférences sur les thèmes suivants :
    • La permanence de la Résistance des peuples noirs.
    • Les diasporas noires: géographie, peuplement, histoire, situation politique.
    • L’apport des peuples noirs à la science et à la technologie.
    • La participation des peuples noirs à l’avènement du monde libre.
    • Les anciens Égyptiens étaient-ils ou non des Noirs?
    • Quelle place pour l’Afrique dans la gouvernance mondiale?
  • La programmation du festival est rythmée par les manifestations suivantes:
    • Des expositions d’art et d’artisanat d’art (Arts d’Afrique / Arts Plastiques / Photographie / Design / Artisanat d’Art).
    • Des concerts réunissant les meilleurs musiciens, ainsi qu’une exposition sur l’histoire des Musiques Noires.
    • Des concerts et des expositions mettant en scène les nouvelles Cultures Urbaines (Rap, R&B, Graffitis).
    • Des défilés de Mode.
    • Un Salon du Livre mettant la Littérature à l’honneur.
    • Une rétrospective en hommage aux grands réalisateurs du Cinéma d’Afrique et de la diaspora.
    • Des spectacles de Danse.
    • Des pièces de Théâtre.
    • Une exposition sur les Sciences et la Technologie des peuples noirs.
    • Un volet sur l’architecture traditionnelle.
    • Un Festival de Gastronomie autour de la « Place des Saveurs ».
    • Un match de Football.
    • Une course à pied jalonnée de nombreuses animations musicales.
    • Une cérémonie d’ouverture et de clôture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Premier festival mondial des arts nègres, Livre d'or, 1966
  • Paule Brasseur, Catalogue des œuvres d'art prêtées par l'IFAN au Musée dynamique du premier Festival mondial des arts nègres (avril 1966), Institut fondamental d'Afrique noire, 1966
  • Colloque "Fonction et signification de l'art négro-africain dans la vie du peuple et pour le peuple (Dakar ; 1966), Secrétariat général de la Société africaine de culture, Secrétariat général du Festival mondial des arts nègres, 1966
  • Premier festival mondial des arts nègres : Dakar 1er au 24 avril 1966, Colloque organisé à l'occasion du Festival sous le patronage de l'Unesco et la "Société africaine de culture", Dakar 30 mars au 7 avril 1966
  • Le Cameroun au Premier festival mondial des arts nègres de Dakar, Centre de production de manuels et d'auxiliaires de l'enseignement, 1966
  • 1er Festival mondial des Arts nègres : Dakar, 1-24 avril 1966 : Colloque. I, Fonction et signification de l'Art nègre dans la vie du peuple et pour le peuple (30 mars-8 avril), Festival mondial des Arts nègres (01 ; 1966 ; Dakar), Présence africaine, 1967
  • 1er Festival mondial des Arts nègres : Dakar, 1-24 avril 1966 : Colloque. II, Contributions au Colloque sur "La fonction et la signification de l'Art nègre dans la vie du peuple et pour le peuple (30 mars-8 avril)", Festival mondial des Arts nègres (01 ; 1966 ; Dakar), Présence africaine, 1971
  • Civilisation noire et éducation : 2e Pré-colloque du 2e Festival mondial des Arts nègres prévu à Lagos en 1975, Dakar, 30 oct.-5 nov. 1974, Présence africaine, 1974
  • Dimensions mondiales de la communauté des peuples noirs : 1er pré-colloque du 3e Festival mondial des Arts nègres, Présence africaine, 1981
  • (en) John Povey, « The First World Festival of Negro Arts at Dakar », New African literature and the arts (New York), vol. 1, 1970, p. 64-76

Liens externes[modifier | modifier le code]