Festival international du cinéma francophone en Acadie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la 23e édition du FICFA

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (ou FICFA) est un festival de cinéma canadien qui se tient à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Le FICFA, dont la programmation officielle offre plus de 100 films chaque année, se déroule habituellement de la fin du mois de septembre jusqu'à la première semaine d’octobre.

Outre les projections de films, le FICFA comporte plusieurs volets parallèles, dont les expositions en Arts médiatiques, une tournée du festival dans 11 villes de l’Atlantique, le Kabaret Kino et le concours de courts métrages en Super 8 Acadie Underground. Chaque année, le FICFA attire environ 20 000 cinéphiles, en plus d’accueillir plus de 150 délégués du Canada, de l’Europe et de l’Afrique.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) a été créé en 1987 à l’occasion du 2e Sommet de la Francophonie à Québec. La ville de Moncton avait alors été sélectionnée pour accueillir cet événement unique au Canada et rendre hommage à ceux et celles qui ont persévéré pendant des siècles pour conserver l’héritage de leur langue et de leur culture. La communauté a souhaité rendre l’événement annuel et, en 1992, Film Zone a été incorporé et assume depuis l’organisation du FICFA, son principal événement.

Objectif[modifier | modifier le code]

Le Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA), est organisé par Film Zone Inc., un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de rendre accessible le cinéma de la Francophonie internationale aux francophones et francophiles de l’Atlantique tout en faisant connaître le cinéma acadien en Acadie et dans la Francophonie.

Il a pour objectifs de développer l’intérêt pour le cinéma francophone au sein de la communauté acadienne et francophile du Nouveau-Brunswick et de l’Atlantique ; de développer l’intérêt pour le cinéma francophone en milieu scolaire ; de contribuer au développement et de promouvoir l’industrie cinématographique acadienne ; et d’encourager les partenariats avec d’autres festivals francophones.

Programmation[modifier | modifier le code]

Le FICFA est un festival généraliste de films issus des pays de la Francophonie. Par sa programmation diversifiée, alliant films grand public et films d’auteur, regroupant fiction, documentaire et animation en court, moyen et long métrage, le festival souhaite présenter un panorama de la production cinématographique francophone récente.

En plus de la place importante accordée aux films acadiens, la programmation regroupe plus d’une centaine de films et vidéos sélectionnés pour leur apport significatif au cinéma francophone international. Le festival encourage la participation de productions indépendantes.

À noter que les projets d’artistes dont les vidéos d’art, les installations et les performances sont programmés dans le volet Arts médiatiques du festival qui a son propre formulaire que l'on trouve sur le site du festival.

Le festival[modifier | modifier le code]

Au cours de ses 23 ans d’existence, le FICFA a dû surmonter d’importantes difficultés. Malgré cela, il se distingue par une notoriété croissante et une popularité qui s’étend autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des Provinces atlantiques. Il se caractérise principalement par le fait d’être le festival de cinéma spécifiquement francophone le plus important en Amérique et cela, dans une province bilingue où les francophones sont minoritaires. Voué uniquement au cinéma produit à travers la Francophonie mondiale, le FICFA se démarque aussi par une programmation généraliste de grande qualité. Le festival cherche à présenter ce qui se fait de mieux autant dans le genre grand public que dans le cinéma d’auteur.

Prix La Vague[modifier | modifier le code]

Le jury du FICFA, composé de professionnels du milieu du cinéma, décerne à chaque année les prix La Vague pour chacune des catégories suivantes :

Remise des prix La Vague de la 23e édition du FICFA :

  • Dans la catégorie du Meilleur long métrage de fiction international, le Prix La Vague/TV5 a été décerné à Eastern Plays, de Kamen Kalev.
  • Dans la catégorie de la Meilleure œuvre acadienne moyen ou long métrage, c’est Acadieman vs le CMA 2009, de Dano LeBlanc qui s’est mérité le Prix La Vague/Léonard Forest.
  • Dans la catégorie de la Meilleure œuvre acadienne court métrage, le prix La Vague a été remis à Julien Cadieux pour son film Habiter la danse.
  • Les prix La Vague du public sont allés au court métrage Alanna de Julie Plourde pour le Meilleur court métrage canadien et à Paul Rondin est… Paul Rondin de Frédérick Vin pour le Meilleur court métrage international.
  • Le jury du volet Arts médiatiques a décerné le prix La Vague/Judith Hamel de la Meilleure œuvre en Arts médiatiques à Francis Montillaud pour son installation Faux fini et a donné une Mention honorable à Patrick Bergeron pour LoopLoop, présenté dans le cadre du Ciné-parc du Volet Arts médiatiques.

Lien externe[modifier | modifier le code]