Festival international de musique de Besançon Franche-Comté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Festival international de musique de Besançon Franche-Comté est un des plus anciens festivals de musique classique de France et un des plus renommés grâce à son Concours international de jeunes chefs d'orchestre qui a lieu tous les 2 ans et qui a notamment couronné le célèbre chef d'orchestre japonais Seiji Ozawa à l'âge de 24 ans.

Historique[modifier | modifier le code]

Le festival a été créé en 1948 par Gaston Poulet et a depuis lieu tous les ans au mois de septembre. Ouvert aux récitals et à la musique de chambre, c’est toutefois le répertoire symphonique qui a le plus marqué son histoire, avec les plus grands noms de la direction : André Cluytens, Carl Schuricht, Wilhelm Furtwängler, Igor Markevitch, Rafael Kubelík, Georges Prêtre, Lorin Maazel, Charles Dutoit, etc.

Concours international de jeunes chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Le Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon a été fondé en 1951 : annuel jusqu'en 1992, il se déroule désormais tous les deux ans. C'est devenu un des concours majeurs de la discipline : de grands noms tels Jean Périsson (1952), Gerd Albrecht (1957), Seiji Ozawa (1959), Michel Fusté-Lambezat (1960), Michel Plasson (1962), Zdeněk Mácal (1965), Jesús López Cobos et Philippe Bender (1968), Sylvain Cambreling (1974), Yoel Levi (1978), Osmo Vänskä (1982), Wolfgang Doerner (1984), Yutaka Sado (1989) ou Lionel Bringuier (2005) y ont lancé leur carrière internationale[1].

Lauréats du concours international de jeunes chefs d'orchestre[modifier | modifier le code]

Les lauréats sont[2]:

Compositeurs en résidence[modifier | modifier le code]

Afin d'encourager la création artistique contemporaine et d'en faciliter l'accès au plus grand nombre, le Festival de Musique de Besançon a mis en place depuis 2004 une résidence de compositeur. Cette résidence permet au compositeur, tout au long de l'année, de présenter son travail, d'échanger, et de partager sa réflexion avec le public, lors des concerts-rencontres, ainsi qu'avec les musiciens en herbe au cours d'atelier musicaux

Artistes associés[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, le Festival international de musique de Besançon Franche-Comté est associé, pour chaque session, à un chef d'orchestre de renommée internationale qui participe à l'élaboration des thèmes et de la programmation du Festival. Pour l'ouverture de ce partenariat, le choix s'est porté vers Zdeněk Mácal, lauréat 1965 du Concours international de jeunes chefs d'orchestre et ami du Festival.

Lieux de concerts[modifier | modifier le code]

Le festival, qui se déroulait à l'origine uniquement dans la ville de Besançon, s'est lancé à la conquête de toute la Franche-Comté. Outre les concerts donnés à Besançon ( sur la Place de la Révolution, au Kursaal, ou encore Théâtre Musical, etc.), de nombreuses représentations sont données chaque année dans les villes de Franche-Comté. Aussi bien dans des salles de concerts classiques que dans des lieux insolites (Églises, châteaux, demeures traditionnelles comtoises), les artistes ont pu se produire à Belfort (Territoire de Belfort), Morteau, Pontarlier, Vesoul, Gray (Haute-Saône), Arlay, Syam, Montigny-lès-Arsures (Jura) ou encore Baume-les-Dames.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Concours international de jeunes chefs d'orchestre », Festival international de musique de Besançon (consulté le 1 septembre 2012)
  2. (fr) « Liste des lauréats », Festival international de musique de Besançon (consulté le 1 septembre 2012)