Festival de jeux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

N.B. : cet article concerne les festivals non consacrés uniquement aux jeux vidéo, pour les jeux vidéo, consulter la catégorie Salon du jeu vidéo

Les festivals de jeux sont une création relativement récente, ils datent de la fin des années 1960 pour les Gen Con aux États-Unis et les deux plus grands festivals en France ont été créés respectivement en 1986 et 1987. Le plus grand festival au monde est le salon d’Essen (Internationale Spieltage) en Allemagne.

Ces évènements peuvent être spécialisés à une certaine catégorie de jeux (convention de jeux de rôle, convention de jeux d’adresse, convention des jeux pour l’enfance, etc.) ou être au contraire très diversifiés et reprenant toutes les sous-catégories existantes du jeu.

Particularités des grands festivals de jeux[modifier | modifier le code]

Ces festivals se présentent le plus souvent comme des salons en intérieur ou en extérieur regroupant différents intervenants :

  • éditeurs, présentant généralement leur dernières nouveautés au public ;
  • créateurs de jeux, parfois auto-édités, présentant également leurs jeux ;
  • ludothèques, généralement locales ;
  • organismes d’animation ludique, présents souvent dans plusieurs festivals ;
  • jurys d’attribution d’un ou plusieurs prix ;
  • boutiques locales ou boutiques d’éditeurs ;
  • boutique de jeux d’occasion ;
  • marché au troc ou échanges de jeux entre particuliers.

On trouve dans ces festivals diverses activités :

  • essais de jeux prototypes présentés par leurs auteurs ;
  • dédicaces par des auteurs ou illustrateurs ;
  • espaces de jeux, souvent en libre service ;
  • concours et championnats ;
  • animations festives, tels que jeux podium ;
  • rencontres professionnelles d’auteurs, d’éditeurs ou d’acteurs du monde des jeux.

Les festivals sont ainsi des lieux de rencontre et d’échanges fructueux entre amateurs de jeux, éditeurs, illustrateurs, distributeurs, spécialistes de l’animation, etc. Contrairement aux festivals classiques, les participants ne sont pas spectateurs mais acteurs puisqu’ils viennent avant tout pour jouer.

La plupart du temps, ces festivals génèrent à leurs côtés des festivals « off » : tables de jeux dans les cafés ou lieux d’hébergement.

Liste des festivals[modifier | modifier le code]

Festival tournant dans le monde[modifier | modifier le code]

  • Gen Con, créé en 1967, uniquement aux États-Unis jusqu’en 1992, plusieurs éditions par an : des éditions dans de nouveaux pays (pour la première fois au Royaume-Uni en 1992, en Espagne en 1994, aux Pays-Bas en 1998, en Belgique en 1999, en France en 2006, en Australie en 2008). En 2011, il n’y a plus que la Gen Con Indy à Indianapolis.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

  • Chaosludik à Montréal, en novembre.
  • Ludo-Outaouais dans la région de l’Outaouais.
  • Montréal joue à Montréal, pendant 16 jours autour de la semaine de relâche (fin février, début avril), annuel.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Festival tournant en Europe[modifier | modifier le code]

  • Knutepunkt, festival de jeu de rôle grandeur nature tournant sur des périodes de quatre ans, une année en Norvège, la suivante en Suède, celle d’après au Danemark et la suivante en Finlande. S’appelle Knutepunkt en Norvège, lieu de la première édition en 1997, et dans les autres pays du monde, Knutpunkt en Suède, Knudepunkt au Danemark et Solmukohta en Finlande.
  • Les Asmoday en France et en Belgique depuis novembre 2006 organisés par Asmodée Éditions et ses partenaires.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

  • Cartazimute, chaque année peu après le salon d’Essen, à Mons. Organisé par Art Azimut asbl et Esprits joueurs asbl.
  • La Fantastique. Convention des Jeux, créée en 2006, les années paires à Bruxelles en 2006 et 2008, à Court-Saint-Étienne en 2010 et en 2012, 2014 à Louvain-la-Neuve au sein du Festival En Jeux! et les années impaires à Mons durant le Festival Trolls et Légendes, le festival international de fantasy sous toutes ses formes avec en 2005 : 6 000 visiteurs, 2007 : 12 000, 2009 : 16 000, 2011 : 18 000 et 2013 : 22 500 (6e édition du 3 au 5 avril 2015).
  • In Ludo Veritas à Namur, deux conventions chaque année.
  • L’International Rendez-Vous (IRV), à Liège, tous les ans. Organisé par l’association Objectif Jeux.
  • Le Brussels Games Festival (BGF), à Bruxelles, tous les ans.

Danemark[modifier | modifier le code]

Finlande[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Festivals à notoriété internationale[modifier | modifier le code]
Festivals à notoriété nationale ou plus locale[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

  • giocAosta, deux jours de jeux à la fin du mois d'août dans la place principale d'Aoste.
  • GiocaTorino, organisée en novembre à Turin part les associations du Piémont et de la Vallée d'Aoste.
  • Lucca Comics & Games, à Lucques entre fin d'octobre et début novembre.
  • Play, principale foire commerciale italienne, tous les ans à Modène au printemps.

Norvège[modifier | modifier le code]

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

  • Spellenspektakel.

Portugal[modifier | modifier le code]

  • Ludopolis au jardim de Ultramar dans le quartier de Belém de Lisbonne, première édition sur quatre jours du 14 au 17 juin 2012 ayant attiré plusieurs milliers de personnes. Cinq villages (enfance, jeux de construction, jeux vidéo, jeux de société et jeux traditionnels). Un concours de créateur de jeux est associé à l’événement.

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Suède[modifier | modifier le code]

  • GothCon, convention annuelle au moment de Pâques à Gothembourg, a eu lieu chaque année depuis 1977, date de sa première édition.
  • Knutpunkt.

Suisse[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]