Festival SOY

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soy Festival
Genre Musique indépendante
Lieu Nantes
Drapeau de la France France
Période Toussaint
Date de création 2001
Statut juridique Association
Organisateurs Yamoy'
Site web www.festivalsoy.org

Soy Festival est un festival consacré aux musiques indie-rock, antifolk, post-punk, electronica, hip-pop et post-rock.

Le festival se déroule dans différents lieux de la ville de Nantes et de son agglomération (entre autres Stereolux, Le Lieu unique, Le Pannonica, la Barakason (Rezé), Le Violon Dingue, Maison de quartier de Doulon, le Blockhaus DY10, Planétarium, Le Ferrailleur...)[1]. Le festival est organisé par l'association Yamoy'[1], association créée en 1999 qui organise des concerts à Nantes et donne son nom à l'événement, Sound Of Yamoy. Le festival a lieu chaque année aux alentours du 1er novembre[2]. La première édition s'est déroulée en 2003. La dixième s'est déroulée du 31 octobre au 4 novembre 2012[3].

Pre Soy (2001)[modifier | modifier le code]

Billy Mahonie, Purr, My Own, Pull

Soy 1, 2003[modifier | modifier le code]

Why?, Tepr, Matt Elliott, Many Fingers

Soy 2, 2004[modifier | modifier le code]

Old Time Relijun, Julie Doiron, Zu, Flotation Toy Warning, Minor Majority, Victory Hall, Thomas Belhom, Park Attack, Encre, My Name is Nobody, Ichabod Crane, Bocage.

Soy 3, 2005[modifier | modifier le code]

Dirty Three, Josh Pearson, Animal Collective, Elysian Fields, Berg Sans Nipple, Piano Magic, Fruitkey, Tazio and Boy, Trumans Water, Friction, Room 204, Dirge

Soy 4, 2006[modifier | modifier le code]

Howe Gelb, Carla Bozulich, Hrsta, Grizzly Bear, Part Chimp, Jel, Charlottefield, Half Asleep, The Healthy Boy, Brian Straw, Soon, Lichens, Bird Show, Marissa Nadler, Kria Brekkan, Cyann & Ben

Soy 5, 2007[modifier | modifier le code]

Zita Swoon, Stanley Brinks (aka Andre Herman Dune, Zëro, Rhys Chatham + amis (Guitar Trio project), Califone, Sj Esau (Anticon) et autres.

Soy 6, 2008[modifier | modifier le code]

Why?, Son Lux, Volcano, Acid Mothers Temple, No Age, Neptune, The Oscillation, Dwayne Sodahberk, Stearica, Pillars and Tongues, Chris Corsano & Mick Flower, Daniel Higgs, NLF3, Eric Chenaux, Six Organs of Admittance, Thank You, Skyphone, The Sight Below, CJ Boyd, Chris Garneau.

Soy 7, 2009[modifier | modifier le code]

Animal Hospital, Action Beat, Fol Chen, Patton, Ichabod Crane, Banjo Or Freakout, Soap&Skin, Do Make Say Think, Part Chimp, Themselves, HEALTH, Clues, Thank You, Voice of the Seven Woods, Skeletons, Room 204, Benoit Pioulard, James Blackshaw, Matteah Baim, Pictureplane, Get Back Guinozzi, All in the Golden Afternoon, Mountains, The Happiness Project, Stars Like Flash, Our Brother the Native, Alexis Gideon et autres.

Soy 8, 2010[modifier | modifier le code]

Liars, Tame Impala, The Chap, Mice Parade, Spectrum, Karaocake, Dosh, Bellini, The Cesarians, Sun Araw, Frànçois and The Atlas Mountains, Rocketnumbernine, Blank Dogs, Lazer Crystal, Yeti Lane, US Girls, Alexander Tucker, Katadreuffe, Simon Scott, Setting Sun

Soy 9, 2011[modifier | modifier le code]

Bonnie Prince Billy, KXP, Dirty Beaches..

Soy 10, 2012[modifier | modifier le code]

Godspeed You! Black Emperor, Die! Die! Die!, Lotus Plaza, Jonathan Fitoussi, Barn Owl...

Soy 11, 2013[modifier | modifier le code]

Yo La Tengo, Deerhunter, The Fall, Popstrangers...

Soy 12, 2014[modifier | modifier le code]

Sebadoh, Lee Ranaldo, James Yorkston, Colin Stetson[4]...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gilles Renault, « A Vendôme et Nantes, le système D de la scène indé », sur Libération,‎ 24 octobre 2006 (consulté le 5 septembre 2012)
  2. « Récap' visuel - 03/11/11 de Soy Festival », sur Magic,‎ 3 novembre 2011 (consulté le 5 septembre 2012)
  3. Lyonel Sasso, « Récap' 2012 - 09/11/12 de Soy Festival », sur Magic,‎ 3 novembre 2012 (consulté le 12 novembre 2012)
  4. Le rock se relève à l’Ouest, Libération, 24 octobre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]