Festival America

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Festival America est un festival culturel organisé tous les deux ans à Vincennes qui réunit des personnalités nord- ou sud-américaines dans le domaine de la littérature, de la musique et du cinéma.

Il bénéficie d'aides de la part de ses partenaires (Ville de Vincennes, Télérama, RATP, France Culture,...) représentant 40 % de son budget, le reste provenant des recettes des "pass" du festival. Les écrivains américains ne sont pas payés pour leur participation[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première édition du festival America a eu lieu en 2002. Philip de la Croix, directeur de la chaîne de musique classique et jazz Mezzo, et Francis Geffard, libraire à Vincennes et directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel, sont à l'initiative de l'événement. Plus de 50 auteurs américains, mexicains, ou antillais sont invités à se réunir non seulement pour présenter leurs œuvres, mais aussi pour faire partager leur culture et débattre de l'Amérique d'aujourd'hui.

Les rencontres avec le public sont nombreuses et variées : lectures dans leur langue originale, cafés littéraires réunissant trois à quatre écrivains autour d'un thème littéraire, débats thématiques sur des questions de société contemporaines... Le festival ne se restreint toutefois pas à la littérature. Le cinéma, la photographie, la musique et la danse sont également invités : une troupe de danseurs et chanteurs traditionnels amérindiens a animé la soirée d'inauguration, quelques films américains ont été projetés au cinéma de la ville et des concerts ont été donnés dans une petite salle mobile, le Magic Mirror (appelée aussi "Cabaret sauvage" au festival de la Villette Sonique).

Durant les trois jours que dure le festival, un salon du livre se tient sur l’esplanade de l’hôtel de ville. De nombreux éditeurs et librairies spécialisées y tiennent des stands, visités régulièrement par les écrivains invités pour des séances de dédicace.

Les éditions[modifier | modifier le code]

Édition 2002[modifier | modifier le code]

Édition 2004[modifier | modifier le code]

La deuxième édition du festival affichait l'ambition symbolique de "jeter un pont entre deux rives de l’Atlantique, entre deux continents qui ont déjà tant partagé et qui ont encore à apprendre l’un de l’autre". À quinze jours des élections présidentielles aux États-Unis, les débats thématiques ont été cette année-là brûlants. Les écrivains Diane Johnson, Michael Turner et Michael Cunningham se sont notamment retrouvés autour de la question : "Quel président pour les États-Unis ?"

Édition 2006[modifier | modifier le code]

Le Festival America 2006 s'est concentré sur le Canada et la région québécoise, en invitant 25 écrivains canadiens sur une cinquantaine au total.

  • Expositions :
    • Montréal, un parfum d'îles et Les Inuit (photographies de François Poche et textes de Louis Caron)
    • Life... de Vincent Verhaeren

Édition 2008[modifier | modifier le code]

Le Festival America 2008, qui s'est déroulé du 26 au 28 septembre, avait pour thème « L'Amérique-Monde » et invitait cinquante-trois écrivains « qui prennent la dimension de la planète et en saisissent les contours ». Une importante partie d'entre eux ne sont pas nés en Amérique du Nord et portent une double ou triple culture.

Édition 2010[modifier | modifier le code]

L'édition 2010 s'est tenue du 23 au 26 septembre avec pour thème " La Ville" et une soixantaine d'écrivains se sont rassemblés autour de ce sujet, en partageant avec le public les liens privilégiés qu'ils entretiennent avec leur ville des Etats-Unis, du Canada, de Cuba, d'Haïti et du Mexique.

Pour cette édition les lectures ont été assurées par des comédiens français et non par les auteurs eux-mêmes : Sylvie Testud, François Cluzet, Irène Jacob, Thierry Frémont ou encore Isaach de Bankolé ont participé. Un salon " Jeunesse et B.D" a également été créé.

  • Expositions :
    • "Vintage America par la photographe Patricia de Gorostarzu.
    • "The City Out My Window" dessins de Matteo Pericoli.
    • "Road Street Trips" photographies de Marie Mons.
    • "Manhattan Dream, New York: la cité révée" toiles de Nathalie Lemaître.
    • "L'Amérique du Nord" collections du service historique de la défense.
    • "Conversation avec Edward S.Curtis" photographies de Jeff Thomas.....
  • Films projetés:
    • Dans le cadre de "la nuit des vampires": la trilogie "Twilight", "l'Assistant du Vampire", "une nuit en Enfer"
    • "Les Trois Jours du Condor" réalisé par Sydney Pollack
    • "Les Feux de la Nuit", réalisé par James Bridges
    • "City Moovies: New York, l'œil kaléidoscope", documentaire de Bosilka Simonovic
    • "La Dérive Douce d'un Enfant de Petit-Goâve", documentaire de Pedro Ruiz
    • "Loin de la Terre Brûlée" réalisé par Guillermo Ariaga....
  • Concerts:
    • Samian et Michel Rivard pour la nuit québécoise.
    • Joseph Edgar et Dan Frechette pour la nuit canadienne.
    • le Cuarteto Latinoamericano : Joe Hurley, Willy Vlautin, Cattle Call, City Blues....

Édition 2012[modifier | modifier le code]

Édition 2014[modifier | modifier le code]

L’édition 2010 se tiens du 11 au 14 septembre[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Simon, « America, Come home ! », sur Zone littéraire,‎ 8 octobre 2006
  2. Souen Léger, « Le festival America 2014 célèbrera la francophonie », sur livreshebdo.fr,‎ 14/11/2013 (consulté le 6 septembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Actualité[modifier | modifier le code]