Ferrotype

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un ferrotype, vers 1870

Le ferrotype, aussi appelé melainotype[1], est une technique photographique mise au point en 1852 par Adolphe-Alexandre Martin et qui supplanta peu à peu l'ambrotype à cause du faible coût des matériaux utilisés et de la rapidité du procédé.

Technique[modifier | modifier le code]

Une fine plaque de tôle recouverte d'un vernis noir et d'une émulsion au collodion produisait après exposition et développement une image positive directe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liébert (1864)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jill Enfield (trad. Dominique Dudouble), Procédés photo alternatifs, Paris, Eyrolles,‎ 2004, 178 p. (ISBN 2-212-11335-8, OCLC 417579026)
  • A. Liébert, La photographie en Amérique, ou, traité complet de photographie pratique par les procédés américains sur le glaces, papier, toile a tableaux, toile caoutchouc, plaques mélainotypes pour médaillons, etc., Paris, Leiber, 1864, (OCLC 3953101).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :