Ferrite (céramique ferromagnétique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferrite.
Ferrites utilisées pour réduire les parasites électromagnétiques sur des câbles.

Le[g 1] ou la[g 2] ferrite est un type de céramique obtenu par moulage à forte pression et haute température (plus de 1 000 °C) à partir d'oxyde de fer Fe2O3XO[1] (avec X = manganèse, zinc, cobalt, nickeletc.), souvent utilisé en électronique[2].

Quelques circuits magnétiques en ferrite utilisés dans les transformateurs et les inductances.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un matériau très dur, difficile à usiner et assez fragile, de couleur grise à noire. Les caractéristiques magnétiques (perméabilité magnétique, gamme de fréquence) d'un noyau en ferrite varient beaucoup en fonction de ses composants et du processus de fabrication[3].

Le point de Curie de ces matériaux est généralement compris entre 125 et 350 °C.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le ferrite a notamment été utilisé pour fabriquer les tores des premières cartes mémoires. Actuellement, le ferrite est souvent utilisé comme noyau magnétique à la place des tôles feuilletées du fait de sa simplicité de fabrication et de moulage (bobines, petits transformateurs, filtres antiparasitesetc.), ainsi que de leurs plus faibles pertes par courants de Foucault et par hystérésis à haute fréquence[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Genre grammatical[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Électronique > Théorie > Ferrite, sur le site sonelec-musique.com, 15 mai 2011.
  2. Ferrite, sur le site cnrtl.fr.
  3. Ferrites doux pour l’électronique de puissance, sur le site techniques-ingenieur.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]