Ferrante Sanseverino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanseverino (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Sanseverino (famille).

Ferrante Sanseverino, dernier prince de Salerne (1507-1568), est un condottiere italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Naples, il se distingue au service de Charles Quint en Allemagne, en Flandre, en Afrique (conquête de Tunis en 1535), et commande l'infanterie italienne à la bataille de Cérisoles.

De retour à Naples, il s'oppose à l'installation de tribunaux de l'Inquisition dans ses possessions de Salerne, ce qui provoque la rupture entre lui et le vice-roi de Naples, don Pedro Álvarez de Toledo. Contraint à l'exil, il se retire à Venise, puis à la cour de France, auprès de Henri II : ses fiefs italiens sont alors donnés aux Gonzague.

Il convainc Henri II d'équiper une flotte pour attaquer Naples de concert avec les Ottomans, mais ce projet échoue. Il va alors en Toscane ourdir un complot dans le but d'expulser les Espagnols du royaume de Naples, mais il ne réussit pas mieux dans cette nouvelle tentative et revient en France.

Il meurt en Avignon en 1568.

Ami des Lettres, il avait construit un théâtre dans son palais napolitain (aujourd'hui l'église du Gesù Nuovo), et attira à Salerne des intellectuels comme le philosophe Agostino Nifo ou le poète Bernardo Tasso, père du Tasse.