Fernando de Noronha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fernando de Noronha (homonymie).
Fernando de Noronha
Image illustrative de l'article Fernando de Noronha
Géographie
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 3° 51′ 00″ S 32° 25′ 00″ O / -3.85, -32.416667 ()3° 51′ 00″ S 32° 25′ 00″ O / -3.85, -32.416667 ()  
Superficie 26 km2
Île(s) principale(s) Fernando de Noronha
Administration
État Pernambouc
Démographie
Population 2 801 hab. (2007)
Densité 107,73 hab./km2
Autres informations
Découverte 1500
Fuseau horaire UTC-2
Site officiel [www.noronha.pe.gov.br www.noronha.pe.gov.br]

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
Fernando de Noronha
Fernando de Noronha
Archipels du Brésil

Fernando de Noronha est un archipel brésilien situé dans l’océan Atlantique, au large de Natal. L'île principale de l'archipel est Fernando de Noronha.

Administration[modifier | modifier le code]

Cet ancien territoire fédéral a été incorporé à l'État du Pernambouc en 1988. L'île et les îlots ne forment pas une municipalité comme les autres villes du Brésil, mais un district (distrito estadual) de l'État du Pernambouc.

Un administrateur général assure la gestion. Il est nommé par le gouverneur après approbation par l'assemblée législative de l'État.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'archipel est situé à 545 km de Recife, 360 km de Natal et 710 km de Fortaleza.

Sa population était de 2 801 habitants au recensement de 2007[1]. Les îles s'étendent sur 26 km2 dont 17 km2 pour l'île principale[2].

Le climat est tropical avec une pluviométrie annuelle de 1 300 mm. La température moyenne est de 25,4 °C. L'humidité relative moyenne est de 81 %.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'archipel aurait été découvert en 1500 par le navigateur portugais Gaspar de Lemos, commandant d'un des navires de la flotte de Pedro Álvares Cabral dans l'expédition qui découvrit le Brésil. D'autres historiens pensent que c'est l'expédition de Gonçalo Coelho, financée par Fernão de Noronha, qui découvrit l'île le 24 juillet 1503.

C'est à l'Italien Amerigo Vespucci, membre de cette expédition, que l'on doit la première description de l'archipel. Lorsque le capucin Claude d'Abbeville visite l'archipel en 1612, alors que Daniel de la Touche de la Ravardière et François Razilly se rendent au Brésil pour y fonder une colonie, l'endroit semble inhabité, mais il y trouve cependant quelques Amérindiens et un Portugais. Dans son 'Histoire de la mission des pères Capucins en l'Isle de Maragnan et terres circonvoisines publiée en 1614, Claude d'Abbeville ne tarit pas d'éloges sur la nature de l'archipel qu'il appelle Fernand de la Rongne.

Localisation.

Abandonné, il fut occupé par les Hollandais au XVIIe siècle puis au siècle suivant par les Français qui l'ont renommé Île Delphine.

En 1737, repris par les Portugais en raison de sa situation stratégique, l'archipel reprit sa désignation originelle et fut rattaché à la capitainerie du Pernambouc.

Un fort y fut construit, dont de nombreux vestiges sont encore visibles aujourd'hui.

L'archipel attira de nombreux scientifiques, dont Charles Darwin, qui y effectua une visite en février 1832.

En 1938, il fut cédé à l'União (le pouvoir fédéral), qui y construisit une prison pour les détenus politiques. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il fut transformé en Territoire fédéral militaire et une base militaire y fut installée en collaboration avec la marine des États-Unis.

L'archipel fut administré de 1942 à 1988 par les militaires.

Préservation de l'environnement[modifier | modifier le code]

Carte de l'archipel

L'archipel est un exemple de préservation de l'environnement ; il possède le statut de parc naturel. Il est aussi sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les visites sont contrôlées et limitées. Une « taxe de préservation » est ainsi prélevée pour les touristes souhaitant se rendre dans l'archipel : de 30 R$ (environ 10 €) pour un jour à 2497 R$ (environ 833 euros) pour un mois. Le recyclage, les contrôles des baignades et des promenades y sont importants. La faune (tortues ou dauphins) et la flore y sont très protégées.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

L'archipel possède :

  • deux éoliennes de 90 kWA et un panneau solaire, complété par une usine thermoélectrique de 1 880 kWA pour la production électrique ;
  • une usine de traitement de déchets d'une capacité de 40 tonnes par mois ;
  • un port, Santo Antônio ;
  • un aéroport doté d'une piste de 1 800 m ;
  • la route nationale la plus petite du Brésil soit 7,9 km, la BR 363 ;
  • un système de transmission de radio et télévision nationale et locale ;
  • une école maternelle et un centre d'éducation infantile ;
  • un hôpital ;
  • une usine de dessalement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des municipalités brésiliennes - Institut brésilien de géographie et de statistiques - 1er avril 2007
  2. Institut brésilien de géographie et de statistiques