Fernando de Ávalos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avalos.
Ferdinand-François d’Avalos

Ferdinand-François d’Avalos (né en 1489 à Naples et mort le 4 novembre 1525 à Milan), marquis de Pescara (ou Pescaire en français), est l’un des principaux capitaines de Charles Quint au cours des guerres d'Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fait prisonnier en 1512 à la bataille de Ravenne, Fernando de Ávalos compose dans sa prison un Dialogue de l’amour dédié à son épouse Vittoria Colonna.

Dès qu’il eut recouvré sa liberté, il reprend les armes contre la France et participe au recouvrement du duché de Milan par l’Espagne. Il défait en 1524 le chevalier Bayard à Rebec. Commandant en chef de l’armée de Charles Quint, il écrase les troupes françaises à Pavie en 1525, après laquelle il est nommé généralissime. Il y reçoit la reddition de François Ier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guyard de Berville, Histoire de Pierre Terrail, dit Le chevalier Bayard, sans peur et sans reproche, édition de 1760 [lire en ligne] p. 408
  • (en) Taylor, Frederick Lewis. The Art of War in Italy, 1494-1529. Westport: Greenwood Press, 1973. ISBN 0-8371-5025-6.
  • (it) Puddu, Raffaele. Il soldato gentiluomo, Bologne, 1982
  • (en) T. C. Price Zimmerman, Paolo Giovio: The Historian and the Crisis of Sixteenth-Century Italy, Princeton, NJ, Princeton University Press,‎ 1995 (ISBN 9781400821839, lire en ligne), p. 87

Sources[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Fernando de Ávalos » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)