Fernando Buesa Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fernando Buesa Arena
BuesaArenaOutdoors.jpg
Généralités
Noms précédents
Pabellón Araba (1991-2000)
Adresse
Carretera a Zurbano S/N
01013 Vitoria-Gasteiz
Construction et ouverture
Ouverture
1991
Extension
2011–2012
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Vitoria-Gasteiz
Équipement
Capacité
Basket-ball: 15 504
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Pays basque
voir sur la carte du Pays basque
Red pog.svg

Fernando Buesa Arena est une salle polyvalente de Vitoria-Gasteiz (Pays basque, Espagne), utilisé par le Baskonia pour jouer ses matchs de compétition officielle. Il une capacité de 15 504 spectateurs, et est fréquemment utilisé pour abriter des rendez-vous sportifs nationaux et internationaux de différentes disciplines, ainsi que pour d'autres événements comme de grandes expositions, des concerts ou des festivals. Il est un des pavillons des multi-utilisations le plus grand du nord de la péninsule.

Il possède un parking de 2500 places de véhicules et 40 pour autobus.

Initialement construit avec une capacité de 9 900 places, le bâtiment fut agrandi entre mars 2011 et avril 2012, pour atteindre les 15 600 spectateurs[1].

Appelé précédemment Araba Arena, son nom rend hommage au parlementaire socialiste Fernando Buesa Blanco[2], assassiné par l'ETA en 2000 en plein cœur de l'université de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lejpb.com/paperezkoa/20101103/229884/fr/Le-Buesa-Arena-transforme
  2. Fernando Buesa Blanco (Bilbao, 29 mai 1946 - Vitoria-Gasteiz, 22 février 2000) a été un politicien espagnol assassiné par ETA. Il a commencé son militantisme dans la Democracia Cristiana Vasca pour passer ensuite au Partido Socialista d'Euskadi - PSOE.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]