Fernand de La Tombelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fernand de la Tombelle)
Aller à : navigation, rechercher
Fernand de La Tombelle

Antoine Louis Joseph Gueyrand Fernand Fouant de La Tombelle, né à Paris le et mort au château de Fayrac en Dordogne le [1], est un compositeur et organiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est initié à la musique par sa mère, une brillante élève de Liszt et Thalberg. À 18 ans, décidant de se consacrer à la musique, il prend des cours particuliers de piano, d’orgue et d’harmonie avec Alexandre Guilmant. Admis au Conservatoire de Paris, il fait ses classes d’écriture (harmonie, contrepoint, fugue, composition) sous la direction de Théodore Dubois[1].

Ses premières compositions lui valent à deux reprises la médaille d’or du grand prix Pleyel. Comme organiste, il s’associe avec Guilmant pour les récitals du Trocadéro en 1878. Jamais titularisé, il est l’assistant et le remplaçant de Théodore Dubois à l’orgue Cavaillé-Coll de l’église de la Madeleine, à Paris, de 1885 à 1898. De même, il supplée souvent Guilmant en tournée de récitals à son orgue de l'église de la Sainte-Trinité. Il donne fréquemment des récitals d’orgue dans toute la France.

Le 12 juillet 1880, à Paris, il épouse Henriette Delacoux de Marivault, écrivain (sous le pseudonyme de Camille Bruno), dont il aura deux enfants, Henry et Denise.

Il participe à la fondation de la Schola Cantorum en 1894, avec Charles Bordes, Vincent d’Indy et Alexandre Guilmant, travaillant surtout sur les programmes et le répertoire pour l’orgue. Il y enseigne l’harmonie de 1896 à 1904[1]. Il collabore aussi au Répertoire moderne de musique religieuse et signe des articles dans La Tribune de St-Gervais, la revue officielle de la Schola Cantorum.

En plus de ses activités musicales, il s’intéresse activement à la poésie, au folklore, à la sculpture et à l’astronomie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fernand de La Tombelle en 1890

Compositeur prolifique d’esthétique traditionnelle, La Tombelle a écrit dans tous les genres :

Œuvres lyriques
  • Opérettes : Un bon numéro et Un rêve au pays du bleu (1892)
  • Cantates : Sainte-Cécile, Sainte-Anne, Jérusalem, Jeanne d’Arc
  • Chœurs profanes :
    • La Bonne Route pour ténors I & II, barytons, basses (1908)
    • La Chasse pour soprano, alto, ténor, basse, et piano
    • La Fausse Enchanteresse pour ténors I & II, barytons, basses (1908)
    • Légende de la Glèbe pour ténors I & II, barytons, basses
    • Le Soleil de Minuit pour soprano solo, soprani, alti, ténors, barytons, basse
    • Le Furet pour ténors I & II, barytons, basses
    • Le Veilleur du Beffroy pour ténors I & II, barytons, basses (1908)
    • Les Épousailles pour soprano, alto, ténor, basse
    • Les Tambourinaires pour ténors I & II, barytons, basses (1908)
    • Nous n’irons plus au bois pour ténors I & II, barytons, basses (1908)
    • Ode à Jeanne d’Arc pour soprano, alto, ténor, basse
    • Septembre pour ténors I & II, barytons, basses
    • Vers la Lumière pour ténors I & II, barytons, basses
Orchestre
  • Musique de scène : L’apothéose de la cité, La Magdaléenne, La Muse fleurie, La Roche aux fées, Un Rêve au pays du bleu, Yannick
  • Suites: Impressions naturelles, Livres d’images, Suite féodale, Tableaux musicaux
  • Poème symphonique : Antar
  • Menuet Gay
  • Fantaisie pour piano et orchestre en fa mineur op. 26 (1887)
Musique de chambre
  • Pièces pour piano seul
  • Prélude pour un conte de fées, pour piano à 4 mains
  • Sonate pour violon et piano
  • Suite pour 3 violoncelles
  • Trio pour piano, violon et violoncelle op. 35 (1894)
Musique sacrée
  • Oratorios : Crux, Les sept Paroles du Christ, L’Abbaye
  • Messes : Messe de Noël pour chœur et orgue, Messe brève
  • Motets : Sancta Maria succurre miseris, Benedicta es tu, Tantum ergo, Ave verum, Adoro te devote
  • Cantiques : 2 Cantiques à la Très Sainte Vierge pour chant et orgue : I. La Couronne fleurie II. Chrétiens, Chrétiennes, à genoux !
Harmonium
Orgue
  • Offertoire pour Pâques et Pastorale-Offertoire, Paris, 1883
  • Symphonie pascale pour orgue (Entrée épiscopaleOffertoireSortie)
  • Pièces d’orgue op. 23, en 4 livraisons, Richault, Paris, v. 1888 – 1891
    • 1re Livraison : PréludeÉchoMéditation
    • 2e Livraison :
    • 3e Livraison : Allegretto cantandoCarillon
    • 4e Livraison : Sonate en mi mineur (AllegroAndanteToccata)
  • Sonate pour orgue no 2 en fa dièse mineur op. 33 (AllegroAndante - Toccata en fa dièse majeur)
  • Concert fantasie, Op. 83 (Composed expressly for the dedication of the organ at the Auditorium Theatre, Chicago), 1889
  • Marche Pontificale en fa majeur, New York: G. Schirmer, 1898
  • Voces Belli : 1. Pro Patria - 2. Pro Defunctis - 3. Pro Vulneratis - 4. Pro Lacrymantibus - 5. Pro Deo (toccata)
  • Suite d’orgue : Dix pièces sur des thèmes grégoriens, Biton, Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), 1911
  • Andantino en mi bémol majeur (in J. Joubert, Les Maîtres Contemporains de l’Orgue, vol. 7, Paris, 1914)
Écrits
  • Les Pâtés de Périgueux, 1909 ; Périgueux : P. Fanlac, 1990
  • L’Oratorio et la Cantate, Paris, 1911

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violon et piano, Sonate pour violoncelle et piano, pièces diverses, premier enregistrement mondial, par le Detroit Chamber Ensemble, collection du Festival International Albert-Roussel, Azur Classical, AZC 2012

Hommages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Guide de la musique d'orgue : sous la direction de Gilles Cantagrel, Fayard,‎ 2012, 1062 p. (ISBN 978-2-213-67139-0), p. 612

Liens externes[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]