Fernand Charron (1866-1928)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charron et Fernand Charron (homonymie).

Fernand Charron

Description de cette image, également commentée ci-après

Fernand Charron au Grand Prix de France 1914, devant son Alda

Naissance 30 mai 1866
Angers
Décès 13 août 1928 (à 62 ans)
Maisons-Laffitte
Nationalité Française
Profession Industriel
Autres activités
Coureur cycliste, coureur automobile
Famille

Fernand Charron (30 mai 1866 à Angers-13 août 1928 à Maisons-Laffitte) est un coureur cycliste, coureur automobile et industriel français, gendre de Adolphe Clément-Bayard.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1891, il remporte le championnat de France de demi-fond de cyclisme.

En décembre 1892, il est directeur pour la France de la marque Humber[1].

De 1897 à 1903, il participe à 18 courses automobile et en gagne 4 : Marseille–Nice et Paris–Amsterdam–Paris en 1898, Paris–Bordeaux en 1899 et la coupe Gordon Bennett (Paris–Lyon) en 1900. Il conduisait principalement des Panhard & Levassor.

Il dirige la Société des vélocipèdes Clément Gladiator et Humber au Pré-Saint-Gervais (anciennes usines Darracq) puis devient constructeur automobile à Puteaux (Charron).

Fernand Charron se maria en 1907 et divorça avec Jeanne Clément, la seconde fille du constructeur de cycles et d'automobiles Adolphe Clément-Bayard[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. V. Donnevoi, Dictionnaire vélocipédique illustré, Paris, G. David,‎ 1895, 2e éd. (lien OCLC?), p. 115
  2. [PDF]Gérard Hartmann, Clément-Bayard, sans peur et sans reproche

Lien externe[modifier | modifier le code]